Interview William Dutoit revient sur les matchs à huis clos et la reprise de la Bundesliga : "C'est particulier"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

William Dutoit revient sur les matchs à huis clos

William Dutoit revient sur les matchs à huis clos et la reprise de la Bundesliga : "C'est particulier"
Photo: © photonews

Selon les différents virologues et experts, les matchs de football se disputeront à huis clos tant qu'un vaccin n'aura pas été trouvé.

La Bundesliga a repris ses droits le 16 mai dernier mais à huis clos. La Liga reprendra quant à elle dès le 11 juin prochain avec un derby andalou au programme entre le Betis et le FC Séville. Le huis clos s’avère être la moins mauvaise solution à adopter dans une telle situation d’urgence où il faut endiguer la pandémie de coronavirus. Jouer sans supporters, c'est complètement différent. William Dutoit, qui est revenu sur sa saison à Ostende et son avenir (à lire ICI), a vécu un match à huis clos il y a moins de quatre ans. C’était à Sclessin en août 2016 lors d'un Standard-Saint-Trond. Les Rouches avaient été sanctionnés suite aux débordements des supporters liégeois à Charleroi quelques mois auparavant.

"C'est triste d'évoluer dans un stade sans fans dans les gradins", nous confie le portier français. "En tant que footballeur, on joue pour le public. Être privé de cette ambiance et de cette atmosphère est très regrettable Mais le plus important reste la santé de tous. Il y a eu beaucoup de morts et des personnes décèdent encore chaque jour. Alors nous devrons évoluer à huis clos tant qu'une solution n'a pas été trouvée", souligne le joueur âgé de 31 ans.

Le portier du KVO a bien entendu suivi la reprise du championnat allemand. "J'ai regardé quelques matchs, et je trouve cela bizarre. Ils se touchent pendant le match, mais sur le banc, ils doivent porter un masque et se tenir à 1m50 de distance les uns des autres...Sans parler du fait de ne pas pouvoir célébrer les buts entre coéquipiers alors qu'ils s'entraînent chaque jour ensemble ! C'est particulier", a conclu William Dutoit.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos