Des Zèbres poussifs, mais efficaces!
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Le Sporting de Charleroi efface Ostende et s'installe en tête de Pro League

Des Zèbres poussifs, mais efficaces!
Photo: © photonews

Après sa victoire à Bruges, le Sporting de Charleroi confirme dans la douleur: d'abord timorés, les Zèbres ont profité d'une seconde période plus entreprenante pour faire la différence et s'offrir un bilan parfait de six sur six pour entamer leur championnat.

Fort du succès acquis à Bruges la semaine dernière, Karim Belhocine avait décidé de faire confiance aux onze joueurs qui avaient débuté au Jan Breydel. Kaveh Rezaei, Modou Diagne et Ivan Goranov étaient donc tous les trois sur le banc.

Les premières opportunités pour Ostende 

Et ils ont assisté à un début de match assez moyen de leur équipe. C’est d’ailleurs le KVO qui s’est ménagé les deux premières opportunités de la partie: une frappe enroulée d’Indy Boonen qui a frôlé la transversale de Penneteau et une tentative trop croisée d'Andrew Hjulsager au quart d’heure. 

Malmenés et pas très inspirés, les Zèbres ont attendu la demi-heure pour commencer à sortir plus régulièrement de leur moitié de terrain. Sans amener le danger avant la pause, mais le contrôle du jeu avait changé de camp et ça s’est confirmé au retour des vestiaires.

Kaveh Rezaei libère les Zèbres 

Pourtant Charleroi a peiné à se montrer dangereux dans le quatrième quart d’heure. Il a fallu attendre les ajustements tactiques de Karim Belhocine, et la montée au jeu de Kaveh Rezaei, pour voir le Sporting se rapprocher du but. Ça aurait pu profiter à Mamadou Fall, deux fois dangereux en deux minutes. Via un centre à ras de sol, d’abord, puis d'une tête trop croisée.

Mais la tendance était dégagée: le Sporting de Charleroi a retrouvé des couleurs offensivement, et si Nicolas Penneteau a dû intervenir, sur un centre de Kévin Vandendriessche dévié par Dorian Dessoleil, les Zèbres ont fini par trouver l’ouverture, grâce à leur duo iranien, à 15 minutes du terme. Trouvé dans l’entrejeu, Ali Ghoizadeh lançait parfaitement son compatriote et Kaveh Rrezaei n’avait plus qu’à placer hors de portée de Guillaume Hubert pour lancer Charleroi vers la victoire.

Suffisant au bonheur du Sporting, qui s'impose par le plus petit écart, comme la semaine dernière, et s'installe en tête du championnat. Ostende ferme la marche avec un bilan de zéro sur six. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos