Varazdat Haroyan, la guerre plutôt qu'un transfert en Grèce

Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction
Varazdat Haroyan, la guerre plutôt qu'un transfert en Grèce

L'Arménien Varazdat Haroyan ne peut rejoindre son club en Grèce, Larissa, son pays étant sur le point d'entrer en guerre contre l'Azerbaïdjan.

L'arrivée du défenseur arménien Varazdat Haroyan en Grèce, à Larissa, est reportée car le joueur a été mobilisé à cause du conflit armé qui s'aggrave entre son pays et l'Azerbaïdjan. Âgé de 28 ans, Haroyan, 51 sélections, "a été mobilisé, comme tous les citoyens arméniens de moins de 40 ans, et il est déjà dans la zone de guerre", selon un message envoyé au propriétaire de Larissa, Alexis Kouyias, par son agent.

Le conseil de sécurité de l'ONU devait se réunir d'urgence ce mardi soir pour tenter d'éviter une guerre ouverte entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, qui risquerait de déstabiliser le Caucase du Sud et d'y entraîner la Turquie et la Russie.

Pour partir en Grèce, Haroyan avait rompu en septembre, à l'amiable, son contrat avec le club russe de Iekaterinbourg, dans lequel il avait joué 55 matches en trois saisons, marquant trois buts. Haroyan a aussi joué en Iran, pour Padideh (2016-2017) et en Arménie pour Pyunik (2009-2016) et Patani (2008).

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos