Analyse Quand les "petits" prennent le pouvoir : la D1A chamboulée par des clubs inattendus
Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction

OHL, le Cercle, le Beerschot, Ostende : les "petits" prennent le pouvoir en D1A

Quand les "petits" prennent le pouvoir : la D1A chamboulée par des clubs inattendus
Photo: © photonews

Deux promus dans le top 6, le Cercle dans le top 8 après avoir longtemps été lanterne rouge la saison passée, Ostende sur une brillante série malgré une refonte radicale : la D1A présente un visage particulièrement imprévisible cette saison.

OHL et le Beerschot : des promus au top 

On le sait, l'écart de niveau entre la D1B et la D1A se réduit de saison en saison - c'est l'une des réussites de ce nouveau format qui a réduit la taille et augmenté la concurrence du second échelon de notre football. La montée de l'Antwerp s'était cependant accompagnée d'un changement de dimension pour le Great Old, bien aidé par Lucien D'Onofrio ; Beerschot et OHL n'avaient pas les mêmes ambitions. 

Cependant, on a rapidement compris que ni l'un ni l'autre ne montaient pour faire l'ascenseur : le Beerschot dispose de la fanbase nécessaire (hors-coronavirus ...) pour prendre sa place naturelle de second club d'Anvers, et OHL était l'un des rares clubs de D1B aux finances saines, bien aidé par King Power dont l'élite était un objectif clair. 

Que dire si ce n'est que les deux promus tiennent leurs promesses ? Aujourd'hui branché sur courant alternatif (victoire-défaite-victoire-défaite), le Beerschot avait entamé la saison sur les chapeaux de roue et s'est offert depuis août le scalp du Club de Bruges et du Racing Genk, les deux derniers champions de Belgique ; les hommes d'Hernan Losada ont montré leurs limites à plusieurs reprises, mais trônent toujours en 4e place grâce à la meilleure attaque du championnat ... et malgré la deuxième pire défense. 
OHL, de son côté, progresse de semaine en semaine et s'impose comme l'un des giant killers de la D1A : Bruges, La Gantoise et le Standard en ont fait les frais, Anderlecht y est presque passé et seuls Charleroi et Ostende sont venus à bout des hommes de Marc Brys. Talent, expérience, jeu attractif, mercato intelligent : ce Louvain n'a rien d'un promu comme les autres. Et sauf énorme surprise, ni OHL ni le Beerschot ne s'inquiéteront pour leur maintien ... 

Le Cercle de Bruges de l'enfer au paradis 

Nous sommes le 22 février dernier, en 2020 - une autre époque, celle des stades remplis et d'un championnat qu'on imaginait se terminer tranquillement. Le Cercle de Bruges laisse la lanterne rouge à Waasland-Beveren après avoir totalement renversé une situation très compromise, à la faveur d'un mercato hivernal parfait et de la maîtrise tactique de Bernd Storck. 

La fin de saison 2019-2020 du Cercle : 12/15, soit une moyenne de candidat au top 6. Après une défaite inaugurale, voilà les Groen & Zwart repartis sur un rythme comparable avec un très beau 15/24, et ce sans avoir reçu ce samedi (coronavirus oblige) un Excel Mouscron très mal en point. Trois points de plus face aux Hurlus et le Cercle est, à la différence de buts, 4e devant le Beerschot. Depuis février 2020, le Cercle de Bruges est tout bonnement l'un des meilleurs clubs de Belgique ... 

Ostende, une renaissance réussie 

À l'inverse de l'Excel Mouscron, exemple type d'un projet raté (qu'on pourrait comparer à celui ... du Cercle "monégasque" avant l'électrochoc de l'hiver dernier), le KV Ostende a quant à lui totalement réussi sa refonte : peu pariaient sur la capacité du Pacific Media Group à relancer la machine côtière et le KVO était même pointé par beaucoup comme le candidat n°1 à la descente, en compagnie de Waasland-Beveren. 

Quelques mois plus tard, la situation du KVO est très comparable à celle du Cercle : 15 points, une 9e place confortable et un match en moins à domicile face à une équipe prenable - en cas de victoire contre Waasland-Beveren, Ostende serait confortablement installé dans le top 6. Un mercato réussi, mais surtout la grinta et la tactique simple mais efficace d'Alexander Blessin portent le KVO vers un maintien bien plus simple que prévu ... 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos