Amadou Onana : "Si je continue de performer, le public belge me découvrira"

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Amadou Onana : "Si je continue de performer, le public belge me découvrira"

Amadou Onana fait ses armes en 2.Bundesliga, mais n'est pas encore connu des supporters belges. L'ancien jeune de Zulte Waregem ne s'inquiète pas : ça viendra.

Amadou Onana (19 ans) fait partie d'une jeune génération talentueuse : en équipes d'âge, le médian de Hambourg a cotoyé des joueurs comme Nicolas Raskin, Charles De Ketelaere, Antoine Colassin, Maarten Vandevoordt ... "Je ne peux pas le nier, le championnat de Belgique forme de très bons jeunes et continue à le faire", reconnaît Onana, qui a quitté Zulte Waregem très jeune pour aller finir sa formation à Hoffenheim. 

Le bémol est bien sûr de se faire moins connaître du public belge lorsqu'on se développe à l'étranger, ce qui peut manquer à un jeune joueur. "Que ce soit en Belgique ou ailleurs, je pars du principe que si je continue à être performant sur le terrain, je recevrai la reconnaissance du public belge", espère le jeune Amadou, auquel nous demandons de nous citer un équipier belge moins connu, mais à ses yeux prêt à briller : "Alessandro Albanese (20 ans), que j'ai cotoyé à Hoffenheim et qui se lance maintenant à Waasland-Beveren. C'est un jeune très talentueux et très prometteur", estime-t-il.

Le renouveau nécessaire en U21 ? 

L'élimination des U21 risque d'amener un renouvellement de l'effectif et Amadou Onana pourrait faire partie des nouvelles têtes. Il connaît en tout cas Jacky Mathijssen, qui l'a dirigé en U19 : "Ca m'a vraiment fait plaisir pour lui qu'il soit nominé à la tête des Espoirs. C'est quelqu'un que j'apprécie sur le plan sportif comme sur le plan humain", se réjouit Onana. "Cela fait un moment que je n'ai pas eu de ses nouvelles, cependant". 

Une progression en équipes d'âge qui n'a pas toujours été simple pour le solide médian, qui fait ses débuts professionnels cette saison. "Disons que j'ai été considéré comme un espoir à partir de ma signature à Hoffenheim, j'ai alors rejoint l'équipe nationale belge. Avant ça, je travaillais dur mais j'étais surtout reconnu par ma famille et mes amis", sourit Onana

Pour conclure, Amadou Onana nous livre ces mots ambitieux, mais lucides : "Si j'en suis à où j'espérais être ? Je n'ai pas "d'espoirs", j'ai des objectifs", nuance-t-il. "Je veux aller le plus loin possible et devenir la meilleure version possible de moi-même". Cela passera par continuer à performer en 2.Bundesliga, et on lui souhaite d'y parvenir au mieux ... 

La première partie de notre entretien avec Amadou Onana est à (re)lire par ici : 

https://www.walfoot.be/news/2020-11-21/-la-decouverte-damadou-onana-talent-belge-de-hambourg--mon-parcours-ma-fait-grandir

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos