"Des petites absences qui coûtent cher" pour Charleroi à Ostende
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

L'analyse de Karim Belhocine après la défaite de Charleroi à Ostende

"Des petites absences qui coûtent cher" pour Charleroi à Ostende
Photo: © photonews

Cueilli à froid, puis pris en défaut dans un de ses temps forts, le Sporting de Charleroi a pris un petit coup au moral pour entamer 2021. Malgré une prestation intéressante.

La soirée avait d'ailleurs très mal commencé pour le Sporting de Charleroi. "Je ne pense pas qu'on a spécialement mal entamé la rencontre, mais on a été cueilli à froid. Ils ont très vite eu deux belles opportunités, c'est vrai, et ils ont su en exploiter une pour ouvrir le score", estime Karim Belhocine

Et pourtant, les Zèbres ont "plutôt bien" réagi. En se ruant vers le but adverse et en égalisant à la demi-heure. En deuxième période, Charleroi aurait même pu prendre les devants, mais le juge de ligne a levé son drapeau à deux reprises, annulant les buts d'Amine Benchaib et de Massimo Bruno. 

"Des buts concédés trop facilement" 

Et c'est finalement le KVO qui a fait la différence pendans le temps fort carolo. "On a eu quelques petites absences qui coûtent cher. On prend des buts trop facilement. La mentalité était là, on a continué à se battre, on a même réduit l'écart. Mais quand vous êtes un peu moins bien défensivement, c'est compliqué", regrette Karim Belhocine

Des petites erreurs que les Zèbres devront gommer dès la semaine prochaine, pour leur première de l'année à domicile contre Malines. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos