Interview Anthony Vanden Borre nous présente son grand projet : une académie de jeunes à Dubaï

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Anthony Vanden Borre nous présente son grand projet : une académie de jeunes à Dubaï
Photo: © photonews

Anthony Vanden Borre s'est fait discret ces dernières semaines au RSC Anderlecht. Mais l'enfant prodigue de Neerpede n'est pas resté inactif : il avait convoqué la presse ce jeudi pour parler de son projet, une académie à Dubaï.

En 2019, Anthony Vanden Borre se lançait dans un nouveau défi : lancer une académie pour jeunes à Dubaï. Un projet qui lui tient à coeur, mais qui est ralenti par quelques imprévus ... puis par le Covid-19 cette année. Mais cette fois, c'est la bonne : Vanden Borre lance sa Belgium Football Academy, qui ouvre ses portes le 5 février prochain. "Il y a une très grande communauté belge à Dubaï, j'ai pu me rendre compte au fil de voyages là-bas. Mais niveau football, on ne va pas se le cacher, c'est assez nul", commence Anthony Vanden Borre, qui a réuni la presse ce jeudi pour présenter son projet. 

"Les Anglais, notamment, ont déjà mis en place une telle académie. Moi, je suis un passionné, de football mais aussi au niveau du travail avec les jeunes", explique-t-il. Ce sont donc tous les jeunes belges vivant à Dubaï, mais aussi tous les jeunes qui le souhaitent qui pourront s'inscrire et profiter de l'expérience d'une équipe de coaching de haut niveau. "J'ai mis ça en place avec des amis proches - des frères, en fait - et avec Denis Vercauteren, fils de Franky. Si les gènes ne mentent pas, il devrait avoir du talent (rires). Quant à moi, j'irai là-bas dès que je le pourrai". 

Vanden Borre Anthony
© photonews

Vanden Borre entraîneur ? 

Les relations de Vanden Borre peuvent naturellement aider dans cette entreprise ambitieuse. "On aurait pu lier ça au nom d'Anderlecht, ça aurait rendu les choses faciles, mais l'idée est d'englober toute la Belgique", nous précise de son côté son collaborateur, Domingos Jypsie Dieluvua. "On a été retardé par le Covid, mais on s'est décidé à se lancer parce qu'il est temps de penser à l'après-carrière d'Anthony". 

Je compte passer le diplôme d'entraîneur 

Anthony Vanden Borre compte donc s'investir dans cet après-carrière dès que possible, en s'aidant de ses relations. "C'est mon projet, mais si des noms connus peuvent m'aider à le mettre en lumière, pourquoi pas. Il y a beaucoup de Diables Rouges qui viennent à Dubaï, pourquoi pas leur proposer de passer aux entraînements ?", sourit-il. "Une chose est sûre, c'est quelque chose que je ne fais absolument pas pour l'argent, mais pour la passion. Les infrastructures ? Il y a tout, à Dubaï, il faudra juste louer". 

Reste à voir si Vanden Borre lui-même deviendra entraîneur. "Je comptais passer le diplôme, oui, et je pense le passer. Avec Anderlecht ou sans Anderlecht, ils avaient parlé de mettre quelque chose en place avec moi, mais je pense que je n'ai plus rien à attendre maintenant". L'enfant chéri du Parc Astrid a donc décidé d'aller de l'avant. "Il faut bien avoir pris les devants au cas où il ne se passe rien du côté du RSCA dans les mois prochains", sourit-il. 

La Belgian Football Academy commencera donc ses entraînements le 5 février prochain. "Expatriés, Dubaïotes, tout le monde est le bienvenu. On table sur 300 jeunes au début, on a une forte demande, avec des équipes de garçons et de filles", conclut Vanden Borre. "On ne l'a pas appelée Vanden Borre Academy, je n'aime pas me mettre en avant, vous le savez (rires)". 

vanden borre
Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos