Le département des arbitres est clair: "Il y avait hors-jeu sur le but de Muleka"

Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction
Le département des arbitres est clair: "Il y avait hors-jeu sur le but de Muleka"
Photo: © photonews

Suite au quart de finale de la Coupe de Belgique, l'arbitrage a été au centre de toutes les attentions. Ce vendredi, le Professional Refereeing Department de la fédération est revenu sur les décisions qui ont été prises par Nathan Verboomen.

En ce qui concerne le but annulé de David Okereke dans les arrêts de jeu, le département est clair.

L’arbitre annule le but en raison d’une faute de main du gardien de Club Brugge Simon Mignolet. En l’absence du VAR, cette situation n’a pas pu être réexaminée.  

Une grosse discussion émotionnelle éclate ensuite. Lors de la communication au sujet de la situation, il y a un moment de confusion et l’arbitre décide d’accorder le but.   

Vu que l’ambiance chaotique et émotionnelle complique la communication, l’arbitre interpelle son assistant-arbitre par rapport à la situation. L’arbitre confirme ensuite sa décision antérieure, à savoir l’annulation du but. Le Professional Refereeing Department appuie la décision finale de l’arbitre. 

Par contre, le département des arbitres estime que le but de Muleka aurait dû être annulé.

Lors du but marqué par le Standard à la 49e minute, il y a une situation de hors-jeu du joueur du Standard João Klaus (n° 14) qui est jugé onside par l’assistant-arbitre. Pour ce dernier, il s‘agit d’une situation compliquée à juger dans le feu de l’action.  

En l'absence du VAR, cette situation n’a pas pu être réexaminée.  Après avoir visionné les images, le Professional Refereeing Department s’attend à ce que l’assistant-arbitre lève son drapeau pour signaler cette situation de hors-jeu.  

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos