Le PSG pour sa revanche, De Bruyne face à Haaland et l'Angleterre en force : des quarts de finale de haut vol

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Le PSG pour sa revanche, De Bruyne face à Haaland et l'Angleterre en force : des quarts de finale de haut vol
Photo: © photonews

Le tirage de la Ligue des Champions a tenu ses promesses, c'est le moins qu'on puisse dire : un remake de la finale et la possibilité de voir trois équipes anglaises en demis.

PSG - Bayern Munich : la revanche ou une saison pourrie 

Le Paris Saint-Germain est dans une situation délicate : pour la première fois depuis 2017 et le titre de l'AS Monaco, le PSG semble en position de ne pas être sacré champion de France, ce qui serait la troisième fois seulement de l'ère qatarienne. Autant dire que la Ligue des Champions est plus que jamais l'objectif n°1 des Parisiens, qui pourraient bien devoir se contenter d'une Coupe de France en cas d'élimination.

Mbappe Lottin Kylian
© photonews

Mais pour ce faire, c'est une véritable montagne qui se dresse devant eux, avec un parfum de revanche : le Bayern Munich, champion en titre qui avait dominé le PSG en finale l'année passée du côté de Lisbonne. Pas intouchables (mais leaders) en Bundesliga, les Bavarois arriveront cependant en confiance, comme toujours, et portés par leur monstre Robert Lewandowski, qu'il faudra parvenir à museler pour espérer l'exploit. Mais en cas de qualification, Mauricio Pochettino et ses hommes deviendraient de facto le favori de la compétition ... 

Kevin De Bruyne vs Erling Haaland 

C'est peut-être l'affiche la plus excitante de ces quarts de finale : Manchester City, machine à gagner en Premier League, portée par son maestro Kevin De Bruyne, est en quête de son premier titre en Ligue des Champions et voit se dresser face à elle le Borussia Dortmund d'un véritable phénomène - Erling Braut Haaland. Deux équipes au football offensif et armées de deux des meilleurs joueurs d'Europe à leur poste. 

Håland Erling - Hazard Thorgan
© photonews

Côté belge, une performance XXL de Kevin De Bruyne pourrait asseoir encore un peu plus la place du Diable à la table des meilleurs joueurs du monde, certains évoquant déjà des étoiles dans les yeux un combo Ligue des Champions - Premier League - Ballon d'Or pour KDB en cas de bel Euro. On peut toujours rêver, mais le Borussia et son duo Hazard-Meunier feraient également un beau demi-finaliste !

Liverpool pour oublier le championnat 

Jürgen Klopp n'a de cesse de le dire : la Premier League est presque terminée, tant pour la course au titre que pour la course aux places en Ligue des Champions. L'Allemand ne vit pas une saison heureuse et après avoir conquis la C1 et le titre, la lassitude semble se faire ressentir. Mais il faudra trouver les ressources, car le Real Madrid ne paraît pas invincible, c'est le moins qu'on puisse dire. 

Pas brillants au retour face à l'Atalanta Bergame, pas impériaux en championnat, les Merengue vivotent cependant, pas totalement hors-course en Liga (ils sont à 6 points de l'Atlético Madrid, leader) et l'air de rien à nouveau en quarts de finale de C1, où on sait qu'ils peuvent toujours se surpasser. Le chant du cygne d'une génération - celle des Ramos, Marcelo, Kroos et Modric dirigés par Zidane - peut toujours se terminer sur une nouvelle victoire en Ligue des Champions, mais c'est bien à un duel d'équipes un peu moroses qu'on aura droit, loin de la finale de 2018 ... 

Chelsea doit se méfier, mais peut continuer à rêver 

Thomas Tuchel vit un rêve éveillé : invaincu depuis son arrivée à Londres, l'ancien coach du PSG n'aurait certainement pas dit non à des retrouvailles mais se contentera du tirage sur papier le plus prenable, à savoir le surprenant FC Porto, tombeur de la Juventus au tour précédent. Ce simple fait, naturellement, en dit long sur les qualités des Dragons, mais Chelsea peut tout de même s'estimer heureux. 

Tuchel

Bien placés en championnat (4es, soit en position de qualification pour la C1), les Blues sont sur une série de 14 matchs sans défaite - un record, déjà, pour Thomas Tuchel en tant que nouvel entraîneur - et seront bien sûr favoris. Il s'agit peut-être du seul duel pour lequel un favori clair est désignable. L'Angleterre, quant à elle, a vu ses équipes s'éviter soigneusement et peut rêver à trois équipes en demi-finale ... 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos