Smail Prevljak bourreau de Charleroi, les Pandas sortent en beauté

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
Smail Prevljak bourreau de Charleroi, les Pandas sortent en beauté
Photo: © photonews

L'AS Eupen termine sa saison en beauté, par une belle victoire sur la pelouse du Sporting de Charleroi. Une dernière sortie manquée pour les Zèbres qui ont manqué d'efficacité offensive et défensive.

Pour ce dernier match de la saison, Karim Belhocine et Benat San José avaient décidé de faire quelques changements dans leur onze de base et notamment entre les perches. Tout profit Nicolas Penneteau et Robin Himmelmann alignés dans les buts ce soir.

Une rencontre que le Sporting de Charleroi a entamé avec l'envie d'aller vers l'avant. Deux minutes après le premier coup de sifflet de Monsieur Van Driessche, la première occasion était d'ailleurs pour Massimo Bruno, mais l'envoi du numéro 77 carolo était un peu trop enlevé. Quelques minutes plus tard, c'est Amine Benchaib qui tentait sa chance, toujours sans réussite.

Smail Prevljak, bourreau du Sporting 

Dominés d'entrée, les Pandas ont fait surface après un bon quart d'heure de jeu et la première opportunité aura été la bonne pour les troupes de Benat San José. Grâce à un penalty provoqué par Knowledge Musona et transformé, en deux temps, par Smail Prevljak.

Beaucoup plus réalistes que leurs adversaires du jour, les Eupenois ont rapidement doublé la mise. Shamar Nicholson et Mamadou Fall avaient eu l'occasion de remettre les deux équipes à égalité, mais Smail Prevljak profitait d'un contre pour enfoncer le clou.

Le Sporting n'abdiquait pourtant pas et allait réduire le score grâce à une frappe précise et imparable d'Ali Gholizadeh. Mais les Zèbres n'ont pas su inscrire le but égalisateur avant le repos et Smail Prevljak, encore lui, en rajoutait une couche, juste avant la pause, d'une reprise de volée malencontreusement déviée par Cédric Kipré dans son propre but.

Menés, les Zèbres n'avaient plus le choix après le repos et ils se sont rués vers le but eupenois, mais ils se sont heurtés à la solide organisation germanophone et ils ont cruellement manqué de justesse dans le dernier tiers du terrain, à l'image de cette occasion manquée par Lukasz Teodroczyk, qui buttait sur un excellent Robin Himmelmann à 20 minutes du terme.

Le but de l'espoir, signé Marco Ilaimaharitra sur penalty, est finalement tombé trop tard pour le Sporting (80e) qui concède sa onzième défaite de la saison en championnat et qui terminera cette phase classique... derrière Eupen, qui profite de son succès pour grimper à la 12e place du classement.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos