Anderlecht finit le travail au Stayen et file en Playoffs !
Florent Malice
Florent Malice depuis le Stayen
| 0 réaction

Le RSC Anderlecht termine la phase classique par une victoire à Saint-Trond et disputera les PO1

Anderlecht finit le travail au Stayen et file en Playoffs !

Ce n'était pas leur meilleur match de la saison, et le résultat s'est finalement avéré inutile, mais les Mauves ont conclu leur phase classique par une victoire contre des Canaris absents en seconde période.

Les derniers mètres sont les plus durs : c'est souvent vrai, et dans ce marathon qu'aura constitué la saison anderlechtoise, nul doute que ce déplacement au Stayen fait office de ligne d'arrivée stressante pour le RSCA. Car un échec maintenant, alors qu'un point suffit aux Mauves, serait une gifle inimaginable après avoir tant souffert pour en arriver là, surtout face à un STVV a priori démobilisé.

La tension, côté Anderlecht, est bien présente : elle explique certainement un début de match tâtonnant, où la possession des visiteurs est stérile et même nerveuse dans tous les gestes. Mykhaylichenko est rapidement averti, Aït El-Hadj court dans le vide et Murillo, qui se retrouve face au but, place faiblement à côté (24e).

verschaeren

Côté trudonnaire, on joue crânement les contres, comptant sur une absence anderlechtoise : la connexion Mboyo-Suzuki manque de passer à plusieurs reprises et Hashioka espère même obtenir un penalty (31e). Il s'écroule en vain et sur le contre, Yari Verschaeren a la délivrance au bout du pied : son face-à-face avec Steppe se termine cependant à côté. Alors que Trebel vendange un excellent coup-franc, Anderlecht se fait une dernière frayeur avant de rejoindre les vestiaires quand le poison Suzuki est presque lancé en duel avec Wellenreuther par un enième bon ballon de Mboyo (44e).

À la pause, on se dit que les Bruxellois jouent avec leur bonheur car Ostende, de l'autre côté, peut prendre l'avantage à tout moment. Le RSCA en est conscient et prend le jeu à son compte dès la reprise, mais Albert Sambi Lokonga, à deux reprises, manque de précision de l'entrée du rectangle (56e, 59e). Même constat pour Murillo trouvé un peu chanceusement par Lokonga, puis pour Amuzu qui perd son face-à-face avec Steppe. 

anderlecht verschaeren

Kompany avait été clair : pas question de tenir ses hommes au courant du score entre Ostende et le Cercle, et les joueurs ignorent certainement qu'en parallèle, le KVO est mené. Qu'on le croie ou non, les occasions se multiplient face à des Canaris amorphes, et les Anderlechtois semblent sincèrement libérés quand Yari Verschaeren trouve enfin la faille, du point de penalty sur un joli centre de Nmecha (80e). Il ne peut plus rien arriver au RSCA, qui fait officiellement partie des 4 meilleures équipes du pays. Et maintenant, en profiter pour aller chercher un petit bonus dans ces "Champions Playoffs" ...

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos