Une domination décevante
Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction

Le bilan de la saison du Club de Bruges est positif, malgré les 6 défaites

Une domination décevante
Photo: © photonews

Le Club de Bruges a terminé la phase classique de notre championnat en tête, et largement. Pourtant, le bilan du champion en titre pose question.

16 points d'avance au bout des 34 journées: le bilan du Club de Bruges lors de la saison régulière est tout simplement fantastique d'un point de vue comptable. Meilleure attaque, meilleur défense: le leader a aussi le plus grand nombre de victoires (24).

Lang Noa
© photonews

Cependant, tout n'a pas été rose cette saison du côté de Bruges. Tout d'abord, il y a eu 6 défaites cette saison, soit autant que sur les deux derniers exercices. Il y en a surtout eu 4 à domicile (Charleroi, Beerschot, La Gantoise et l'Antwerp). Ces 4 défaites ont eu exactement le même scénario: une défaite 0-1, face à une équipe regroupée et en encaissant un but en contre.

C'est d'ailleurs le gros point noir du Club cette saison: face à des défenses regroupées, la faille est compliquée à trouver et l'arrivée de Bas Dost, censée règler le problème, n'a fonctionné que pendant quelques semaines.

Dost Bas
© photonews

Il ne faut cependant pas oublier un paramètre important: le Coronavirus. On le sait, l'absence du public au Jan Breydel a certainement dû jouer dans les 4 défaites du Club à domicile, mais la pandémie a aussi touché par deux fois le Club cette saison. Mechele, Denswil, Vanaken, De Ketelaere, Sobol, Mignolet, Lang et même Philippe Clement ont été touchés.

Après le match de ce dimanche, et la victoire contre Mouscron, Philippe Clement a d'ailleurs expliqué quelque chose qui n'est pas anodin: "Mes joueurs sont fatigués, et nous allons devoir remettre physiquement d'aplomb les joueurs qui ont été touchés par le Coronavirus. Nous devons retrouver notre forme physique de janvier-février".

C'est que le staff de Bruges fera dans les prochains jours: les Brugeois vont avoir du repos et une nouvelle préparation tant physique que mentale. Il reste 6 matches pour défendre les 8 points d'avance et aller chercher quelque chose que le Club n'a plus fait depuis les années 70: remporter deux titres de suite.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos