Bruges capitalise, Anderlecht regrette
Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction

Anderlecht et Bruges partagent l'enjeu au Jan Breydel

Bruges capitalise, Anderlecht regrette

Dans un match qui n'aura valu que pour sa seconde période, le Sporting d'Anderlecht et le Club de Bruges ont partagé l'enjeu. Un nul qui n'arrange que le Club de Bruges.

Toute la saison, les clubs n'ont qu'une seule phrase à la bouche: se qualifier pour les play-offs. Le grand cirque de la fin de saison se joue toujours au mois de mai et en quatre semaines le championnat se joue. Si jusqu'à ce dimanche soir nous avons des rencontres spectaculaires, que ce soit à Anvers, à Ostende ou encore à Gand, ce ne fut pas le cas de ce Topper.

© photonews

Ces rencontres ont été ouvertes car ces 6 équipes avaient un point commun: elles devaient s'imposer pour marquer directement le coup. Au Jan Breydel, la donne n'est pas du tout la même: Bruges a une avance à défendre, et Anderlecht ne doit absolument pas perdre. Du coup, le premier acte de ce Topper ressemble plus à un jeu d'échec entre deux équipes stressées.

Les erreurs techniques sont nombreuses, même s'il y a de l'intensité dans les duels. Au niveau des occasions, quelques frappes du côté de Bruges, toujours repoussées par Verbruggen le titulaire surprise dans les cages d'Anderlecht. Les deux plus belles sont cependant pour Anderlecht, deux fois par Nmecha, qui manque d'abord un lob vers le but déserté par Mignolet, ce dernier est par contre à la parade sur une reprise à bout portant de l'Allemand.

Bruges

Après la pause, il y a du changement: tout d'abord, Ashimeru quitte la pelouse remplacé par Amuzu, mais surtout le marquoir ne ressemblera plus jamais à ce triste 0-0. Une passe dans la verticalité trouve Dost, qui sert son compatriote Lang pour l'ouverture du score (49', 1-0). Ce but est une belle épine que le Club se retire du pied car maintenant les Bruxellois vont devoir ressortir.

Mais Bruges a, depuis quelques semaines maintenant, une facilité déconcertante pour donner des cadeaux. Ce dimanche ne va pas échapper à la règle, et le généreux donateur se nomme Vanaken, qui perd bêtement un ballon en phase de possession. Bruun Larsen lance alors Nmecha qui ne se fait pas prier pour égaliser (64', 1-1).

Anderlecht

D'un coup, Bruges déjoue et Anderlecht tente d'en profiter en accélérant le jeu. La rencontre change de visage, car Anderlecht veut absolument s'imposer et met tout en oeuvre pour le faire. Rits sauve d'ailleurs le ballon sur sa ligne, le leader a évité le pire, même si le jeu n'est plus au rendez-vous.

Les dernières minutes vont alors être complètement folles. Bruun Larsen, très bien monté, trompe Mignolet d'un superbe coup franc (86', 1-2). Bruges doit alors jouer au plus pressé et c'est Bas Dost, invisible jusqu'ici, qui égalise (89', 2-2).

Au classement, Bruges capitalise et garde bien évidemment la main avec 8 points d'avance sur Genk. Anderlecht prend la troisième place, un point derrière les Limbourgeois. La fin de saison sera chaude pour la course à la Ligue des Champions.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos