À la loupe : Jack Hendry contre la République Tchèque

Joachim Durand
| 0 réaction
À la loupe : Jack Hendry contre la République Tchèque

Titulaire avec l'Écosse contre la République Tchèque ce lundi, Jack Hendry n'a pas réussi à empêcher la défaite de son équipe. Retour sur sa prestation.

L'Écosse a manqué son entrée en lice dans l'Euro. Ce lundi après-midi, la sélection britannique s'est inclinée sur le score de 0-2 face à la République Tchèque, à Hampden Park. Un joueur de Pro League était présent dans le onze de base des Écossais, en la personne de Jack Hendry. Mais le défenseur d'Ostende n'a pas pu empêcher la défaite des siens. Gros plan sur sa performance.

Stoppeur excentré dans une défense à trois

Titulaire au coup d'envoi, Jack Hendry a évolué en tant que défenseur central droit dans un schéma de jeu organisé en 3-5-2. Le joueur de 26 ans a donc formé une charnière à trois avec Grant Hanley (Norwich) et Liam Cooper (Leeds). Devant lui, Stephen O'donnell (Motherwell) était chargé d'animer le couloir dans un rôle de piston.

En pratique, le Côtier a joué légèrement plus haut que ses deux partenaires de l'axe. Tandis que ces derniers ont anticipé les ballons dans la profondeur, lui a plutôt cadré les échanges tchèques en amont. Il est souvent monté pour empêcher ses adversaires, qui étaient dos au jeu, de se retourner, grâce à un marquage resserré. De cette manière, il a bien gêné les transitions offensives adverses.

Scotland team vs Czech Republic 14 June 2021

Globalement, le défenseur du KVO n'a jamais été pris en défaut et n'a concédé aucune occasion aux adversaires. Néanmoins, ses déplacement n'ont pas toujours été coordonnés avec ceux de ses partenaires. À quelques reprises, il s'est retrouvé dans les mêmes zones que ses coéquipiers, laissant des espaces libres ailleurs. Mais il s'agit plus d'une défaillance collective qu'individuelle sur ce point.

Un manque d'activité

Dans l'ensemble, Jack Hendry a été le défenseur le moins actif de la ligne de trois proposée par Steve Clark. Le défenseur du Celtic Glasgow est rarement allé au duel. Pour preuve, avant sa sortie, il n'avait disputé qu'un duel aérien, contre 6 pour Hanley et 4 pour Cooper. De même, il n'a tenté aucun tacle sur l'ensemble de son temps passé sur le rectangle vert, soit plus d'une heure de jeu.

Mais c'est surtout dans la relance que le droitier n'a pas suffisamment apporté. Il faut dire qu'il a bien été gêné par la présence de Jakub Jankto (Sampdoria) qui l'a souvent rendu indisponible. À titre de comparaison, Cooper et Hanley ont respectivement tenté 82 et 65 passes, contre seulement 25 pour Jack Hendry. En revanche, ce dernier a joué juste, avec 87% de passes réussies.

Sur la barre !

D'un autre côté, le joueur formé chez les Bhoys s'est brièvement distingué sur le plan offensif. En effet, il a été l'auteur de l'une des plus grosses occasions de son équipe au retour des vestiaires (48ème). Servi en retrait par O'donnell, aux abords du rectangle, il a tenté une frappe qui a fini sa course sur la barre (voir photo).

Le numéro 24 a également apporté le danger à la 65ème minute de jeu. Son centre, envoyé depuis l'arrière, puis dévié par Armstong, a fini sa course dans les pieds de Dykes. Mais la frappe de ce dernier a été repoussée par le gardien tchèque. Quelques secondes plus tard, il a cédé sa place à Callum McGregor à la 67ème minute de jeu. C'est donc Scott McTominay qui a hérité de sa position en défense.

Dans l'ensemble, Jack Hendry a réalié une prestation plutôt décevante, même s'il a ttout de même tenu son rang. Mais il ne s'agissait que de sa septième cape avec la sélection marine et jaune et de son premier match dans une compétition internationale, ce qui peut expliquer sa prestation. Place au prochain match désormais. L'Écosse affrontera l'Angleterre vendredi. Jack Hendry sera-t-il dans le onze de base ? Rendez-vous à 21h pour le savoir.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos