Les débuts de la ligne hors-jeu 3D ont été le tournant de la rencontre à Sclessin : "Cela a coupé notre dynamique"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Les débuts de la ligne hors-jeu 3D ont été le tournant de la rencontre à Sclessin

Les débuts de la ligne hors-jeu 3D ont été le tournant de la rencontre à Sclessin : "Cela a coupé notre dynamique"
Photo: © photonews

Les supporters présents à Sclessin pour assister à Standard-OHL ont dû être patients samedi soir alors que Denis Dragus pensait avoir inscrit un doublé en l'espace de quelques minutes.

Lancé par Nicolas Raskin, Denis Dragus avait parfaitement dribblé Rafael Romo avant de placer le cuir au fond des filets. Signalé hors-jeu, celui-ci a dû attendre la confirmation du VAR pour voir son but annulé, et ce après sept longues minutes. Ce week-end, la ligne hors-jeu 3D faisait son apparition et celle-ci restera dans les mémoires. 

"Cela a coupé notre dynamique, c'est une certitude. Mais est-ce qu'un tel élément doit-il nous sortir de notre dynamique ? Non ! Cela ne doit pas influer autant et nous devons parvenir à gérer les élements négatifs. Nous avions suffisament d'armes en main pour ne pas lâcher", a confié Luka Elsner à l'issue de la rencontre.

Denis Dragus est lui aussi revenu sur ce but annulé. "Si cela avait été 3-0, la rencontre aurait été différente. J'ai vu la phase et je n'aime pas parler de ça. Mais je pense que c'est limite. Où est l'avantage à l'attaque ? Puis, sept minutes à attendre, c'est long. Mais ce fut compliqué de revenir dans la rencontre par la suite même si ce n'est pas une excuse", a lâché le Roumain.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos