Le Cercle et Ostende protestent après l'interdiction de déplacement par la Pro League

Le Cercle et Ostende protestent après l'interdiction de déplacement par la Pro League
Photo: © photonews

Le Cercle de Bruges et le KV Ostende ont réagi virulemment à l'annonce d'interdiction de déplacement des supporters visiteurs décrétée par la Pro League.

Une décision qui tombe après les incidents ayant eu lieu au Beerschot et au Standard, et qui ont en effet plutôt impliqué des supporters ... locaux que visiteurs. La Pro League veut ainsi éviter les confrontations entre camps de supporters, dans un contexte de crise sanitaire. Vincent Goemaere, président du Cercle de Bruges, réagit dans Het Nieuwsblad à cette décision unilatérale. 

"C'est un peu bizarre que toutes les équipes soient punies à cause de la folie de quelques uns. Il paraît aussi qu'il y avait trop peu de stewards disponibles pour Standard-Charleroi : en quoi devons-nous être punis pour ça ?", s'interroge-t-il. Fin décembre, le Cercle dispute le derby brugeois, et sans supporters du Club, cela signifie un manque à gagner "de plusieurs centaines de milliers d'euros", estime Goemaere. "C'est une décision prise à la va-vite pour satisfaire les politiques", conclut le président brugeois. 

Côté KVO, même colère chez Thorsten Theys, COO : "C'est comme si vous fermiez toute une rue commerçante à cause de deux voleurs. Une nouvelle preuve du processus décisionnel douteux et du manque de discernement de la Pro League. Ces décisions sont prises par un petit groupe, pas par l'ensemble. Le KVO est habitué à ça, mais quand les décisions sont idiotes, c'est agaçant". 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos