Le premier bilan de La Gantoise: sur tous les fronts

Le premier bilan de La Gantoise: sur tous les fronts
Photo: © photonews

Coupe de Belgique, Coupe d'Europe, course aux playoffs 1: la Gantoise est encore dans tous les coups au moment où la Pro League s'offre une courte période de répit. Le bilan est donc satisfaisant... mais la saison des Buffalos est pourtant loin d'être réussie.

Une première partie de saison en dents de scie

Tout n'a pourtant pas été rose pour Hein Vanhaezebrouck et ses hommes depuis le coup d'envoi de l'exercice 2021-2022. Minée par de nombreuses blessures, la Gantoise a longtemps traîné la patte en championnat, avant de tout doucement remonter la pente, à la faveur, notamment, d'une série de quatre victoires consécutives entre fin novembre et début décembre.

À côté de ça, les Buffalos ont été intraitables sur la scène européenne: ils ont franchi les trois tours de qualification pour la Conference League, avant de réussir un bon 15 sur 18 en phase de poules. Ils seront donc les seuls représentants belges sur la scène européenne au printemps prochain. Avec, en bonus, une place directement acquise pour les huitièmes de finale. 

Et on ajoute à ce bilan une place dans le dernier carré de la Coupe de Belgique: HVH et la direction  gantoise peuvent voir la suite avec ambitions...

Le match: la bataille des Flandres 

Le match phare de la première moitié de saison des Buffalos, c'est évidemment cette incroyable claque infligée au Club de Bruges fin août. Cinq buteurs différents (+ 1 autobut) pour un 6-1 mémorable: les champions en titre n'avaient plus connu pareille humiliation en championnat depuis plus de 9 ans et un 6-1 à Anderlecht.

L'homme fort: Tarik Tissoudali

Il avait eu besoin d'un certain temps d'adaptation à la Ghelamco Arena, il a désormais trouvé ses repères. 11 buts et 5 assists toutes compétitions confondues: le Marocain a brillé depuis le début de la saison.

La révélation: Joseph Okumu

La Gantoise a beaucoup transféré l'été dernier, mais peu de nouvelles recrues ont, jusqu'ici, su s'imposer dans le onze de Hein Vanhaezebrouck. C'est le cas de Julien De Sart, mais aussi de Joseph Okumu. Arrivé en provenance de Suède, le défenseur central kényan a fait son trou aux côtés d'Andreas Hanche-Olsen et de Michael Ngadeu dans la défense à trois gantoise. Les Buffalos avaient consenti un investissement non-négligeable pour le faire venir (plus de 3 millions d'euros), il répond aux attentes. 

La stat 

Si les Buffalos ont ramé en début de saison, c'est avant tout à leur manque d'efficacité, de réussite parfois, qu'ils le doivent. La Gantoise n'a inscrit "que" 33 buts en 22 journées de championnat, c'est le total le plus faible du top 7. Il faudra être plus incisif en zone de conclusion pour espérer atteindre les playoffs 1.

La question: un noyau assez large pour lutter sur les trois tableaux?

Pro League, Coupe, Conference League... Les échéances vont se multiplier en début d'année pour les Buffalos. L'occasion pour Hein Vanhaezebrouck d'utiliser la profondeur de son noyau? Plusieurs recrues du mercato estival n'ont, pour des raisons diverses, mais souvent à cause de blessures, pas encore eu l'occasion de faire leurs preuves. À  charge pour les Gianni Bruno, Andrew Hjulsager et autre Darko Lemajic de saisir leur chance quand elle se présentera.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos