Changer de logo : la mode dont on se serait bien passé

Changer de logo : la mode dont on se serait bien passé
Photo: © SC

Le Cercle est entré dans la légende, mais pas par la grande porte.

Cette semaine, le Cercle de Bruges a pris une décision un peu incompréhensible : changer son logo. Ce qui est surtout incompréhensible c’est le rendu final. Cet espèce d’écrou imaginaire avec le nom du club dessiné par un enfant de 10 ans qui aurait bu une granita un peu trop rapidement n’est pas en adéquation avec l’histoire du club. D’ailleurs, sur les réseaux sociaux, les supporters du Cercle ne se sont pas fait prier pour réagir et très clairement personne ne semble emballé.

D’ailleurs, le Cercle n’est pas le seul dans le cas. Il y a quelques années, Manchester City a changé son logo, tout comme le PSG qui a fait disparaître le berceau du logo. La Juventus a « modernisé » le sien contre l’avis général. Les Girondins de Bordeaux ont fait de même avant de faire machine arrière (la seule bonne décision de Gérard Lopez au club).

Notre belle Pro League a aussi eu son lot de changements puisque le Club de Bruges l’a modifié, tout comme Genk et le KV Ostende. Dans l’ensemble, ces changements ont plutôt été bien accueillis, mais l’exemple du Cercle doit au moins démontrer une chose : que les supporters ne sont pas prêts à accepter n’importe quoi venant de la direction de leur club de cœur. Tout le monde est prévenu.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus de news

Plus de news