Guillaume Gillet revient sur sa riche carrière : "Mon meilleur entraîneur fut sans aucun doute Sergio Conceiçao"

Guillaume Gillet revient sur sa riche carrière : "Mon meilleur entraîneur fut sans aucun doute Sergio Conceiçao"
Photo: © photonews

A 38 ans, Guillaume Gillet a raccroché les crampons. Le T3 d'Anderlecht et T2 des U23 aura un agenda bien rempli.

Dans Het Laatste Nieuws, Guillaume Gillet a pris le temps de revenir sur sa longue carrière. "Mes six années avec Anderlecht ont sans aucun doute été les meilleures de ma carrière : quatre fois champion, la Coupe, des dizaines de matchs européens. Alors que certains joueurs se battent pour un titre pendant toute leur carrière, j'en ai gagné quatre. Les meilleurs moments absolus : mon but sur penalty contre le Club de Bruges en 2012, qui a donné le titre à Anderlecht. Et aussi mon but en finale de la Coupe 2008 contre La Gantoise : un but très important alors que je n'étais que depuis quelques mois à Anderlecht."

Gillet a vu défiler une foule d'entraîneurs au cours de sa carrière. Pourtant, il y en a une qui l'a le plus impressionné. "J'ai eu beaucoup de bons entraîneurs : Ariël Jacobs, Besnik Hasi, John van den Brom... Le meilleur était sans aucun doute Sergio Conceiçao. Sa façon de travailler est une source d'inspiration pour moi. Son discours, son approche, ses techniques de motivation et surtout : comment il arrive à garder tout le monde impliqué, aussi bien les titulaires que les joueurs de banc."

Malgré la riche carrière de Gillet, il dit qu'il a un seul regret. "Je n'ai pas vécu un seul tournoi majeur avec les Diables Rouges. Au Brésil, je devais toujours être là... J'étais toujours là pendant les qualifications et j'ai marqué un but important contre la Croatie. Marc Wilmots m'avait alors fait des promesses qu'il n'a pas tenues. Manquer la Coupe du monde m'a fait beaucoup de mal."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus de news

Plus de news