Saint-Trond proteste officiellement contre l'arbitrage : "La définition d'une "erreur claire" n'est...pas claire"

Saint-Trond proteste officiellement contre l'arbitrage : "La définition d'une "erreur claire" n'est...pas claire"
Photo: © photonews

STVV a écrit une lettre ouverte à l'intention de la Pro League et de l'arbitrage belge. Le président des Canaris s'explique.

David Meekers, président de STVV, s'est exprimé dans le Belang van Limburg au sujet de la lettre ouverte adressée par son club à la Pro League et à l'arbitrage belge. Une lettre ouverte qui fait suite à la décision très controversée de M. Verboomen à l'encontre d'Aboubakary Koita. L'ailier trudonnaire a été exclu pour un geste malencontreux réalisé lors d'un dribble, et le VAR aurait dû intervenir pour contredire l'arbitre. 

"Nous faisons notre maximum pour attirer plus de supporters dans les stades mais ce genre de décision court-circuite notre travail", regrette Meekers. "Nous nous interrogeons sur l'incohérence de la VAR. Cela nous préoccupe ces derniers temps". Le concept de "clear error", souvent brandi pour défendre les décisions (ou l'absence de décision) de l'arbitrage vidéo, est pointé du doigt : "Il faut que le bon sens prévale. Tout le stade voit un penalty clair, mais pas l'arbitre face à Bruges. Le système ne fonctionne pas. Le concept d'erreur claire n'est pas clair ! Les seules erreurs claires sont celles du VAR". 
 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Walfoot.be

Plus de 7822 fans de football se sont déjà inscrits!

Avec la newsletter de Walfoot, vous recevez quotidiennement toutes les dernières news foot concernant vos équipes, compétitions et joueurs favoris, dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous maintenant à la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news