đŸŽ„ JĂ©rĂ©my Doku ne sera pas seul pour dĂ©router les dĂ©fenses de l'Euro : entre dribbles fous et efficacitĂ©, un Diable a plus que rĂ©ussi sa confirmation

đŸŽ„ JĂ©rĂ©my Doku ne sera pas seul pour dĂ©router les dĂ©fenses de l'Euro : entre dribbles fous et efficacitĂ©, un Diable a plus que rĂ©ussi sa confirmation
Photo: © photonews

On parle souvent (à raison) des dribbles sensationnels de Jérémy Doku sur le cÎté gauche. Mais, de l'autre cÎté, un autre Diable est bien disposé à l'imiter, afin de dérouter toutes les défenses de l'Euro.

L'Euro 2024, c'est dans moins de trois semaines. Les joueurs, qui viennent seulement de terminer leur championnat respectif, ont eu droit à quelques jours de congé avant de se retrouver à Tubize, vendredi. 

Une compétition que, et c'est peut-être mieux comme ça, la Belgique va aborder avec la casquette d'outsider, et pas de favori. Pourtant, dans nos frontières, tout le monde ou presque pourrait s'accorder à dire que les troupes de Tedesco seraient capables, sur un match, de battre n'importe qui. 

Pour cela, il faudra surtout une bonne solidité défensive, comme le mentionnait Marc Degryse dans son pronostic de la compétition, mais aussi que, devant, les fusées répondent présentes. 

Sur le côté gauche, il faudra espérer un grand Jérémy Doku. Pour aider Kevin De Bruyne à servir Romelu Lukaku, celui qui vient de terminer sa première saison à Manchester City a plus que pris du galon sous les ordres de Pep Guardiola, et devra le démontrer.

Au sortir d'une saison exceptionnelle, Johan Bakayoko voudra jouer un grand rôle à l'Euro 2024

L'ancien d'Anderlecht sera donc là pour servir... un autre ancien d'Anderlecht, ou pour faire la différence seul. Jérémy Doku est décrit comme LE facteur X de cette nouvelle génération des Diables. Plus que probablement à raison, bien que ce serait oublier que, de l'autre côté, un autre "nouveau" est capable de faire (presque) pareil. 

Ce nouveau, il vient de vivre la saison de la confirmation rêvée, au PSV Eindhoven. Johan Bakayoko, auteur de 14 buts et 14 passes décisives toutes compétitions confondues, n'est pas souvent cité dans les 11 potentiels concoctés par les sélectionneurs en herbe que nous serons, toutes et tous, le temps d'un mois. 

Pourtant, l'ailier droit de 21 ans vient de sortir une terrible saison, que son club du PSV n'a pas manqué de mettre à l'honneur. Son explosivité, couplée à celle de Doku de l'autre côté, pourrait faire déjouer toutes les défenses de la compétition. Dans le rôle d'un supersub ou d'un titulaire, la Belgique dispose, assurément, d'une arme supplémentaire depuis ses débuts en sélection, au moins de mars 2023, lors du premier rassemblement du nouveau sélectionneur.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Inscrivez-vous maintenant Ă  la newsletter de Walfoot

Plus de news

Plus de news