La Suisse a-t-elle raison de se passer de Milicevic?
Olivier Baute
| 0 réaction
La Suisse a-t-elle raison de se passer de Milicevic?
Photo: © photonews

Le médian gantois confirme son potentiel au plus haut niveau. Il n'a toutefois pas la cote auprès de tout le monde dans son pays natal.

Plusieurs médias suisses s'étonnent de l'absence de Danijel Milicevic en sélection nationale suite à ses récentes performances sur la scène européenne avec La Gantoise. A 29 ans, comme le signale le site en ligne helvète Watson, le médian, qui a évolué en équipe espoir suisse, se bonifie avec le temps et il est peut-être temps de lui donner sa chance.

Milicevic a-t-il le tort de n'avoir évolué que dans la "petite" Belgique depuis 2009? Depuis ses débuts à Eupen, alors qu'il restait sur une période de six mois sans club dans son pays, le médian offensif a disputé plus de 250 rencontres dont la grande majorité en Ligue Jupiler. Le joueur d'origine bosniaque a gravi les échelons en signant à Charleroi puis à La Gantoise il y a maintenant près de deux ans.

Un titre de champion de Belgique et une brillante campagne européenne, toujours en cours, plus tard, la cote de Milicevic a explosé. Hein Vanhaezebrouck l'utilise principalement en tant que deuxième attaquant et c'est peut-être ce qui bloque l'entrée du joueur dans les rangs de la Nati.

Vladimir Petkovic, actuel sélectionneur de la Suisse et ancien coach de la Lazio, a en effet déjà ses préférences dans ce secteur. Après le premier but de Milicevic en Champions League, Petkovic avait en tout cas fermé la porte à une éventuelle incorporation du Buffalo, mettant en avant le fait qu'il approchait des 30 ans et qu'il était servi à son poste.

"Je sais qu'il rêve de jouer en équipe de Suisse, qu'il ne s'est pas prononcé en faveur de la Bosnie-Herzégovine. Mais il évolue comme deuxième attaquant à la Gantoise. Je préfère miser dans ce rôle sur Embolo et Shaqiri" clamait Petkovic au quotidien Le Matin. Petkovic, qui est également d'origine bosniaque, a déjà eu Milicevic sous ses ordres chez les jeunes dans le club de Malcantone Agno.

La donne aurait peut-être changé ces dernières semaines. Depuis, Petkovic a félicité Milicevic par sms pour ses récentes performances et l'approche du match amical entre la Bosnie et la Suisse au mois de mars alimente les conversations. En effet, le sélectionneur bosniaque Mecha Bazdarevic a rencontré le médian après la victoire gantoise à Lyon. Le Buffalo va-t-il devoir faire un choix?

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos