Verdier abattu : "La chance nous tourne le dos"

Julien Denoël
| 0 réaction
Verdier abattu : "La chance nous tourne le dos"
Photo: Photonews

Un but encaissé, aucun marqué mais un poteau touché. Les semaines se suivent et se ressemblent pour Eupen. De quoi frustrer Nicolas Verdier.

Ne dites pas à Nicolas Verdier qu'Eupen a montré un gros visage défensif au contraire de l'offensif, il ne sera pas d'accord au moment d'analyser la rencontre face à Ostende. "On avait une stabilité défensive mais quand on avait le ballon, on jouait bien pour attaquer. Je pense qu’on a eu quelques belles actions en première mi-temps et même en deuxième. Je ne trouve pas qu’on ait été plus défensif."

Hélas, quelques actions cela ne suffit pas pour Eupen en ce moment. "La chance nous tourne le dos. On est forcé de le constater. Nous, les poteaux terminent dehors alors que pour les adversaires, ça va au fond. A nous a forcer le destin, de ne pas lâcher. Ce serait la pire des choses."

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos