Anderlecht préfère dégraisser qu'empocher : les transferts sortants ne rapporteront pas autant qu'espéré

Florent Malice
Florent Malice
| 1 réaction
Anderlecht préfère dégraisser qu'empocher : les transferts sortants ne rapporteront pas autant qu'espéré
Photo: © photonews

Le départ de Lukasz Teodorczyk est acté, celui de Kara devrait suivre... mais tous deux ne rapporteront pas autant d'argent qu'espéré. Après le prêt de Leander Dendoncker, une chose est sûre : Anderlecht a préféré dégraisser que s'engraisser.

Leander Dendoncker : la solution du bon sens 

Leander Dendoncker voulait partir, c'est un fait, et patienter plus longtemps aurait fait plus de mal que de bien à la carrière du Diable Rouge qui sortait d'une Coupe du Monde et avait besoin de passer un palier. Longtemps, Anderlecht a demandé une somme indue pour son milieu de terrain/défenseur : on a parfois parlé de plus de trente millions d'euros, somme qui a tenu de nombreux prétendants à l'écart. 

Cet été, Marc Coucke s'est rendu à l'évidence : il fallait laisser partir son joueur et accepter un moindre deal. Dendoncker ne rapportera donc... rien à Anderlecht lors de ce mercato : il a été prêté à Wolverhampton... qui devrait lever dans un an une option d'achat estimée entre douze et quinze millions d'euros. Moins de la moitié du montant fou espéré il y a un an ou même six mois. 

Lukasz Teodorczyk, bradé? 

Lukasz Teodorczyk aussi avait été virtuellement privé de départ, et pour cause : Anderlecht en demandait à l'époque "pas moins de 15 millions", ce qui a là aussi tenu les candidats acquéreurs éloignés. Cet été, Marc Coucke a décidé de brader son buteur polonais : pas question de le retenir pour en faire un troisième choix... à 2 millions d'euros de salaire. "Teo" est parti pour 7 millions d'euros, là aussi la moitié du montant espéré à l'époque. Mais l'Udinese permettra à Teodorczyk de s'épanouir dans un grand championnat, plutôt que de se morfondre sur le banc anderlechtois. 

Kara : maudit genou 

N'eut été le genou de Kara Mbodji, le défenseur sénégalais serait en Premier League depuis longtemps et Anderlecht aurait fait une sacrée plus-value sur son joueur acheté à l'époque 4 millions d'euros à Genk. La somme évoquée ce matin dans la presse française pour une offre de... Dijon? Près de deux millions. En début de mercato, Anderlecht avait déjà baissé le prix d'achat à cinq millions ; la situation évoluant, la direction mauve pourrait encore se résoudre à brader un de ses anciens cadres. Pour aller de l'avant en ayant réglé un maximum de dossiers... et en s'étant libéré de plusieurs gros salaires!

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos