Malines se défend : "Le Beerschot n'a aucun intérêt dans cette affaire"

Malik Hadrich
Malik Hadrich
| 0 réaction
Malines se défend : "Le Beerschot n'a aucun intérêt dans cette affaire"
Photo: © photonews

Mardi, le Beerschot a contesté la licence du FC Malines devant la Commission des Licences. Il a notamment argumenté que l'ex-président, Johan Timmermans, était suspendu au moment où il occupait encore une fonction au sein du Kavé.

Thierry Lamar, l'avocat du Malinwa, a expliqué pourquoi la plainte du Beerschot devant la Commission des Licences n'est pas recevable : "Il manque une signature sur la lettre de plainte.  Et cette plainte a été déposée par e-mail et pas par lettre recommandée comme le règlement le prescrit.  D'un autre côté, le Beerschot n'a aucun intérêt dans cette affaire à cause du moment auquel cette plainte a été déposée."

Selon lui, l'affaire serait également non fondée parce que Timmermans était plutôt suspendu en tant que membre du Comité Exécutif de l'Union Belge de football (URBSFA) : "Rien de plus, rien de moins.  En tant que correspondant qualifié du FC Malines, il pouvait encore pleinement jouer son rôle.  Même la suspension était illégale.  Car selon le règlement fédéral, le président de la Fédération n'a pas les compétences pour suspendre quelqu'un du Comité Exécutif."

Depuis lors, l'organigramme de l'URBSFA a complètement changé et il n'est plus question d'un Comité Exécutif au sein de la Maison de Verre.

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos