Suspendu, Galtier s'emporte: "J'ai juste dit à l'arbitre qu'il était malhonnête"

Florian Holsbeek
Florian Holsbeek
| 0 réaction
Suspendu, Galtier s'emporte: "J'ai juste dit à l'arbitre qu'il était malhonnête"

L'entraîneur du LOSC a tout simplement perdu ses nerfs.

Passablement irrité après le match nul concédé à domicile face à Brest (0-0) le 14 février en Ligue 1, l’entraîneur de Lille, Christophe Galtier, avait perdu ses nerfs et crié durant près d’une minute en direction des arbitres, qualifiés de "malhonnêtes". Jeudi, la commission de discipline de la LFP a sanctionné le technicien d’un match de suspension pour ses propos. Le natif de Marseille, qui purgera sa peine le 14 mars à l’occasion du choc de la 29e journée contre l’AS Monaco, ne digère pas cette décision.

"C'est incompréhensible. On a fait une visioconférence et je n'ai pas cherché à me dédouaner de mes propos. Jusqu'à preuve du contraire, est-ce que malhonnête est une insulte ? Je prends une sanction lourde, lourde, parce que je l’aurais traité. Non je ne l’ai pas traité, j’ai simplement dit à une personne qu’elle avait été malhonnête depuis le banc de touche. Entre ce que l’on me dit et les actes, il y a un décalage", a estimé le coach des Dogues, qui voit dans cette sanction une volonté de nuire au LOSC dans la course au titre.

"Evidemment, je n'aurais peut-être pas dû le dire de cette manière-là avec la frustration et la déception, mais je n'ai pas traité l'arbitre de malhonnête. Je trouve la sanction lourde et disproportionnée. Surtout quand on connaît l'importance du match qui arrive. Je suppose que ceux qui ont jugé à la commission de discipline connaissaient le calendrier et ont pris un malin plaisir à me suspendre pour ce match-là", a piqué un Galtier très remonté.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos