Les Pays-Bas, terre d’exil des joueurs belges ?
Hermès Van Damme
| 0 réaction

Ces joueurs passés par la Eredivisie. Kums, Limbombe, Vleminckx, Monteyne

Les Pays-Bas, terre d’exil des joueurs belges ?
Photo: © photonews

Anthony Limbombe a marqué un beau but le week-end dernier qui a sauvé son équipe, le NEC Nimègue, de la défaite. Comme d’autres jeunes belges, Limbombe est parti s’aguerrir en Eredivisie. Mais est-ce une bonne terre d'exil ?

Anthony Limbombe (NEC Nimegue)

Après un passage à Genk où il n’était pas indispensable, le jeune ailier belge décide de partir en Eredivisie au NEC Nimègue. Antony devient alors une vrai (Lim)bombe ! Lors de la saison 2014-2015, il inscrit la bagatelle de 14 buts et offre dix passes décisives, bref des statistiques à la Eden Hazard. Cette saison, il repart sur les mêmes bases avec 4 buts et 3 passes décisives en 13 matches. On peut dire que son passage au Pays-Bas est une vraie réussite.

Sven Kums

Après s’être baladé entre Courtrai et Anderlecht pendant quelques années, Sven décide de partir au Pays-Bas pour apprendre le métier, alors âgé de 23 ans. Il débarque à Heerenveen et se fond dans le collectif comme un poisson dans l’eau. Sur ses deux saisons passés au Pays-Bas, le médian belge a joué presque tous les matches. Des performances qui l’ont rapatrié à Zulte avant d’exploser la saison d’après à Gand et de devenir champion de Belgique… et bientôt Soulier d’Or ?

Bjorn Vleminckx

Après une bonne saison à Malines, Bjorn décide de s’exiler au NEC Nimègue pour tâter les terrains de Eredivisie. Après une première saison moyenne, Vleminckx explose littéralement les compteurs lors de l’exercice 2010-2011. Il inscrit pas moins de 23 goals et délivre 6 passes décisives en 32 matches, des statistiques monstrueuses. Ensuite, il reviendra faire une pige au FC Bruges, avant de partir pour la Turquie… Bref, il aurait peut-être du continuer en Eredivisie.

Martin Monteyne

Lorsqu’il évoluait au Beerschot, Monteyne était un titulaire, mais pas indiscutable. En 2011, il plie bagage et s’envole au Pays-Bas au Roda JC. A peine arrivé, il prend place  dans l’équipe et ne la quittera que rarement. Ensuite, plus les années passent, moins le latéral droit aura du temps de jeu. Un passage mitigé en Eredivisie pour Monteyne.

Pour conclure, les Pays-Bas sont une bonne terre d’exil pour les joueurs belges car le niveau y est un peu plus élevé et l’acclimatation y est relativement facile grâce à la langue et la culture, qui est presque la même qu'en Belgique. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos