Un champion légitime, deux grands seigneurs et des occasions manquées
Aernout Van Lindt
Aernout Van Lindt
| 0 réaction

Les tops et la flops de la journée

Un champion légitime, deux grands seigneurs et des occasions manquées
Photo: © Photonews

Une journée riche en émotion pour cette journée de Pro League. Entre le titre de Bruges, la victoire de Charleroi ou le crash de Gand, il y a de quoi dire.

TOP

Club de Bruges

Le Club de Bruges est champion et comme l'a dit Michel Verschueren : Il n'y avait rien à faire. Les Brugeois ont montré à Anderlecht comment faire pour être le meilleur.

4-0, c'est naturellement une très belle manière de mettre les choses au point et de conclure en beauté. Après 11 ans, le Club a enfin mis fin à une attente énorme. Et ce n'est que mérité !

Perbet et Leye

Il y a aussi eu des buteurs décisifs pour leurs couleurs : Jeremy Perbet et Mbaye Leye restent candidat au trophée de meilleur buteur avec 21 et 20 goals.

Sans eux, Charleroi ne serait pas en course pour une place européenne et Zulte-Waregem ne serait pas dans les play-offs 1. C'est dire !

KV Oostende

Les Côtiers semblaient loin d'être capable d'accrocher l'Europe il y a encore quelques semaines. Mais avec le résultat de ce week-end, tout semble possible.

Avec les matchs restants, Ostende peut viser la 4e place voire même la 3e ! Ils n'ont que 3 points de retard sur Gand. Reste que la saison d'Ostende est déjà réussie.

FLOP

Anderlecht

Comment offrir le titre à son rival ? Avec une défaite 4-0 ? Avec un jeu lamentable ? Un peu de tout ça à la fois. Anderlecht a été indigne de son statut dimanche contre Bruges.

Pertes de balle, duels perdus, etc. C'était une purge pour les supporters. Fort heureusement, la deuxième place semble quasiment acquise. Mais il faudra du changement cet été.

AA Gent

Coulibaly, Depoitre, Milicevic, ... Tous ont raté leurs occasions. Même face à un goal vide ils en ont été incapables. Avec 8 grosses occas, on était en droit d'attendre au moins 1 but.

Pour les Buffalos, le 8 sur 24 est très problématique. La deuxième place s'éloigne et il y a un risque de perdre la 3e voire la 4e place.

Stress du titre

Les play-offs nous ont encore offert un énorme suspens cette année. Si le spectacle fût au rendez-vous ce week-end, ça a rarement été le cas lors des autres journées où certaines équipes jouent en-dessous de leur niveau.

Si les places européennes ne sont pas encore jouées, le titre lui l'est bel et bien. Pour les supporters, c'est peut-être dommage.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos