"Je continue à me battre pour Anderlecht, même si certains disent que je ne suis pas assez bon"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Pieter Gerkens revient sur les critiques faites à son égard par une partie des supporters

"Je continue à me battre pour Anderlecht, même si certains disent que je ne suis pas assez bon"
Photo: © photonews

Redevenu titulaire à Anderlecht, le troisième meilleur buteur actuel (5 buts), à égalité avec Kums, est visé par une partie des supporters.

Pieter Gerkens, redevenu titulaire à Anderlecht, a convaincu Fred Rutten de ses qualités, et espère faire de même avec les supporters. "Je continue à me battre pour Anderlecht, même si, même si les gens disent que je ne mérite pas d’être titulaire à Anderlecht ou que je ne suis pas assez bon", a confié le Limbourgeois lors d'un entretien avec Het Nieuwsblad.

Le milieu de 23 ans n'aurait pas les caractéristiques d'un joueur d'Anderlecht selon les fans. "Chacun son avis, mais je ne partage pas cette opinion. Je suppose que cela ne fait pas assez longtemps que je suis ici pour connaître la définition 'd’un joueur pour Anderlecht'. Chacun a ses qualités. Moi, je cours souvent sans ballon pour créer des espaces pour les autres, pour les soulager et pour infiltrer dans le rectangle, comme sur mon but à Lokeren. Parfois, je touche peu le ballon mais je cours mes 11,5 km par match. Je bosse dans l’ombre et je possède un des plus grands moteurs de l'équipe, avec Delcroix, Santini et Obradovic."

Descendu sur les réseaux sociaux, l'ancien Trudonnaire a peut-être une explication et pointe sa première saison chez les Mauves. "J’ai beaucoup joué, j’ai marqué, j’ai participé à la Ligue des champions alors que je m’attendais à une saison de transition. Le résultat est que les gens en attendent plus désormais, et c’est normal. Mais ils me prennent pour un joueur décisif, alors que je suis un porteur d’eau…", a conclu Pieter Gerkens.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos