Le Standard ne peut pas commettre les mêmes erreurs à l'Antwerp

Jordan Horwood
Jordan Horwood
| 0 réaction
Le Standard ne peut pas commettre les mêmes erreurs à l'Antwerp
Photo: © photonews

L'adversaire des Rouches de ce dimanche sait exploiter au mieux les défauts de son adversaire, ses forces sont celles qui peuvent mettre à mal l'équipe liégeoise. Cette fois, les joueurs de Preud'homme devront afficher bien plus de hargne.

Le Standard est une équipe trop gentille dans les duels, et cela s'avère être négatif lors de certaines rencontres. Surtout en déplacement, les Rouches ne parviennent pas à montrer suffisamment qu'ils sont les patrons sur le terrain. Ce fut le cas en seconde période à Ostende grâce à un bloc bien disposé, mais pour le reste, c'est plus délicat. 

L'absence de réaction d'orgueil à Anderlecht posait déjà question. Comment le club en forme a pu perdre de cette façon chez le rival en plein doute? Si les Rouches ne sont pas passés loin d'un but égalisateur à quelques reprises, cela a manqué de détermination, qu'incarnait bien un Saelemaekers qui s'est un peu amusé des Liégeois en fin de partie.

Charleroi a bien montré qu'en défendant très bas de façon compacte et qu'en multipliant les contacts, les Principautaires éprouvent des difficultés pour l'instant. La présence d'un Avenatti en forme ou d'un Oularé pourra aider à l'avenir, mais ce dimanche, c'est déjà l'Antwerp, une équipe plus roublarde que Charleroi et surtout plus redoutable offensivement. 

Il faut d'abord aller dans les duels deux, trois fois

La claque à Arsenal ne doit pas être un poids, mais doit servir de nouvelle piqûre de rappel. Monter sur un terrain sans rage de vaincre, ça peut fonctionner contre certains, mais pas au Bosuil. D'autant plus que Mbokani, Bolat et Arslanagic seront accompagnés de deux autres anciens de la maison : Steven Defour et Kevin Mirallas auront fortement à coeur de gagner, et ils savent tout donner dans les moments chauds.

En plus d'une volonté offensive, les Standardment devront donc être unis et savoir se retrousser les manches. Si faire une faute n'est pas une bonne chose en soi, il faudra au moins donner plus dans les duels pour ne pas s'éteindre dans l'enfer de Deurne-Nord. "On connait leur jeu, ils sont forts dans les duels et hargneux", nous répondait Renaud Emond à sa sortie de l'Emirates.

"Il faudra être présent dans les duels, autrement qu'ici à Arsenal, où il fallait montrer dans le premier quart d'heure que nous étions là, rentrer deux, trois fois au contact. Si on parvient à faire un résultat à l'Antwerp, ce sera le meilleur moyen de se relever."

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos