"La chair de poule" pour Jelle Vossen, ovationné par le Jan Breydel

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
"La chair de poule" pour Jelle Vossen, ovationné par le Jan Breydel

Jelle Vossen n'avait plus joué avec le Club de Bruges depuis presque quatre mois. Il a retrouvé ce plaisir, samedi soir, devant un Jan Breydel entièrement acquis à sa cause.

On commençait à se demander si on reverrait un jour Jelle Vossen avec le maillot des Blauw en Zwart sur une pelouse de Pro League. Philippe Clement a démontré qu'il comptait encore sur lui, en faisant monter son attaquant à 20 minutes du terme contre Mouscron. 

Clement: "Il a travaillé dur"

Tout à fait mérité pour le mentor des Gazelles. "Il a continué à travailler dur ces derniers mois et c'est pour ça qu'il était sur le banc et qu'il est monté au jeu samedi soir", insiste Philippe Clement. 

Le public brugeois n'a en tout cas pas manqué de saluer ce retour sur la pelouse du Jan Breydel. Avec des applaudissements particulièrement nourris et des Jelle Vossen qui sont sortis avec vigueur des tribunes. 

L'ovation: "Reconnaissant"

"J'ai vraiment eu la chair de poule", confirme le Brugeois. "Je suis énormément reconnaissant envers le public pour cet accueil. Et ça prouve que j'ai toujours eu de très bonnes relations avec les supporters de Bruges", ajoute-t-il. 

Au-delà de cet accueil chaleureux, cette montée au jeu a aussi fait office de soulagement pour Jelle Vossen. "Les derniers mois ont été frustrants", confirme-t-il.

Mais l'appétit vient en mangeant. Et il espère que ce n'est qu'un début: "C'est dans ce genre de moment que tu réalises à quel point tu aimes le foot. J'espère que c'est le début d'une période au cours de laquelle je vais beaucoup jouer." Avec les échéances qui se multiplient, il n'est, en effet, pas impossible qu'on revoit Jelle Vossen avant la fin de l'année. 

“Het waren frustrerende maanden voor mij. Ik had altijd het gevoel dat ik dicht bij een selectie zat, maar dan krijg je elke week een mentale tik als blijkt dat je er toch niet bij bent. Maar ik ben hard blijven werken op training en ben daar vandaag voor beloond.”

“Ik ben alleszins erg hongerig voor de rest van het seizoen. Op dit soort momenten besef je pas hoeveel je van dit spelletje houdt. Deze invalbeurt is alleszins een serieuze opsteker. Hopelijk is dit het begin van een periode waarin ik veel kan spelen.”

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos