La défense de Charleroi n'a pas été aidée par les circonstances

Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction
La défense de Charleroi n'a pas été aidée par les circonstances
Photo: © photonews

Soirée de reprise compliquée pour le Sporting de Charleroi, plombé par sa fébrilité défensive, samedi soir à Ostende. Mais la défense zébrée avait des circonstances atténuantes.

Si Kaveh Rezaei était de retour et que Massimo Bruno a confirmé son retour aux affaires en fêtant sa première titularisation de la saison samedi soir, défensivement les Carolos étaient moins à la fête. 

"Il a fallu se réorganiser"

Déjà privé d'Ivan Goranov, pas encore prêt à reprendre, et de Jon Flanagan, positif au Coivd-19, Karim Belhocine a appris samedi qu'il devrait également faire sans Jules Van Cleemput, malade, et Gjoko Zajkov, qui s'est blessé au genou la veille à l'entraînement. "Il a fallu se réorganiser et un peu improviser", note le coach du Sporting. 

D'autant plus que Steeven Willems, blessé, a dû quitter ses partenaires après seulement onze minutes de jeu alors qu'il n'y avait pas le moindre défenseur sur le banc. "Il a fallu encore se réorganiser, ce n'était pas simple aussi tôt dans le match, mais je pense que les joueurs l'ont bien fait", insiste Karim Belhocine. Arrière droit de fortune, Gaëtan Hendrickx est d'ailleurs très bien monté et Charleroi aurait pu espérer ne pas quitter la Côte les mains vides, avec un peu plus de justesse... dans les deux rectangles. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos