Bonnes nouvelles du côté de l'Antwerp avant d'affronter Charleroi et l'Omonia Nicosie

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
Bonnes nouvelles du côté de l'Antwerp avant d'affronter Charleroi et l'Omonia Nicosie
Photo: © photonews

Brian Priske peut sourire avec le retour de plusieurs éléments importants dans son effectif.

Plusieurs nouvelles positives du côté du Bosil. Le nouvel arrière gauche Sam Vines, le capitaine Faris Haroun et Björn Engels sont tous aptes et peuvent donc prétendre à une place dans la sélection pour le match de vendredi contre Charleroi. Koji Miyoshi, de retour des Jeux Olympiques avec le Japon, est également à Anvers. Les seuls joueurs indisponibles sont Coopman et Nsimba.

Brian Priske a donc l'embarras du choix. "Absolument, mais c'est très bien comme ça. Et je dois faire des choix difficiles. C'est l'objectif à atteindre si l'on veut se battre pour le titre et avoir de grandes ambitions en Europe. Il faut alors beaucoup de qualité. En outre, nous avons près de 30 matchs à disputer avant la nouvelle année, donc si nous voulons nous battre pour le titre, nous aurons besoin de beaucoup de joueurs", a lâché le Danois en conférence de presse dans des propos relayés par HLN.

Priske Pedersen Brian
© photonews

Une semaine importante attend l'Antwerp, avec le déplacement de vendredi à Charleroi, puis celui de jeudi prochain à Chypre. "Charleroi est toujours difficile, alors j'espère qu'il y aura beaucoup de monde, comme au Standard. Le public est tellement important. Nous avons dû jouer pendant un an et demi sans personne, ce qui n'était pas agréable. Je préfère jouer à domicile avec nos propres supporters, mais j'ai aussi aimé le Standard, avec beaucoup de monde qui met la pression sur l'adversaire", a souligné le T1 du Great Old.

"Charleroi joue avec le même système que le Standard, soit trois joueurs au sein de la charnière centrale. Ils ont une bonne organisation défensive, le fait qu'ils n'aient encaissé qu'un seul but en trois matchs en dit long. Leurs attaquants sont également forts et leurs ailiers, surtout à gauche, m'ont également impressionné", a conclu Priske.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos