Blessin, la main de fer dans un gant de fer qui a porté le KVO

Blessin, la main de fer dans un gant de fer qui a porté le KVO
Photo: © photonews

Elu coach de l'année, l'Allemand quitte la Belgique avec un superbe bilan.

Lorsqu'Ostende est au fond du trou en juin 2020, sans un noyau complet, sans argent, le club annonçait la venue d'Alexander Blessin en tant que coach. Il faut avouer qu'à cette période, personne ne connaissait l'ancien de Leipzig.

Avec des joueurs trouvés à gauche et à droite, sans contrat, gratuits, Blessin a monté une équipe qui a tenu la dragée haute à tout le monde lors de la saison 2020-2021. Avec le contre-pressing, du travail physique et une mentalité de gagnant, Blessin a emmené son équipe aux portes du top 4, étant élu coach de l'année par la même occasion.

Cette saison, son "matériel joueurs" a été décapité de ses meilleurs éléments: Theate, Hendry, Sakala, Hujslager sont partis sous d'autres cieux et les résultats n'ont pas été à la hauteur de ses espérances. S'il a refusé plusieurs fois de quitter le club, il a donc changé d'avis, s'en allant tenter de sauver un Genoa à l'agonie.

Blessin aura fait un court passage: 65 rencontres, 26 victoires, 28 défaites et 11 nuls. Mais cela restera  un passage remarqué dans notre championnat. Bon vent à lui, le KVO ne l'oubliera pas.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos