Interview (Exclusif) Leonardo Rocha a hâte de relever un nouveau challenge : "Eupen ne m'a jamais fait confiance"

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
(Exclusif) Leonardo Rocha a hâte de relever un nouveau challenge : "Eupen ne m'a jamais fait confiance"
Photo: © photonews

L'attaquant formé à l'AS Monaco avait rejoint les Pandas durant l'été 2019 en provenance de Lommel. En fin de contrat du côté du Kehrweg, le joueur âgé de 25 ans peut rejoindre gratuitement le club de son choix cet été.

Meilleur buteur de D1B avec Lommel lors de l'exercice 2018-2019, Leonardo Rocha avait opté pour Eupen afin de franchir un palier et de confirmer en D1A. Trois ans plus tard, le Portugais est mitigé concernant son passage chez les Pandas. "Sur le plan sportif, il n'y a pas grand chose à dire malheureusement. Le club ne m'a jamais fait confiance en fait. Six semaines après avoir signé mon contrat, le coach de l'époque Benat San José m'a fait venir dans son bureau et m'a fait comprendre qu'il ne comptait pas sur moi. J'ai trouvé cela très étrange, mais j'ai accepté en me disant que j'allais me battre pour mériter ma place. Alors que je devais partir en prêt au mois de janvier, je me blesse avec les ligaments croisés au genou. Le club m'a vraiment soutenu : de l'opération au Qatar à la rééducation", nous confie le Portugais.

Miramar Rocha Leonardo
© photonews

"Lors du début de ma deuxième saison, Benat San José, qui était toujours l'entraîneur principal, m'a dit de partir alors j'ai été prêté au RWDM en D1B. Cela s'est bien passé à Bruxelles, j'ai retrouvé les terrains et mes sensations en marquant des buts (15 matchs toutes compétitions confondues, pour 10 buts et 2 assists). Après cet exercice encourageant, je me suis dit que la troisième année à Eupen serait la bonne. Je savais que Smail Prevljak serait quoiqu'il arrive le choix numéro 1 après sa grosse saison. Je pensais être sa doublure mais parfois j'étais même le troisième choix. J'ai seulement été une fois titulaire en championnat à Eupen durant trois saisons, et c'était la première année. J'aurais aimé prouver que j'ai le niveau de jouer en D1A et que je peux planter des goals. Disposer de sept ou cinq minutes par match, c'est très compliqué", précise le natif d'Almada frappé de nouveau par la malchance chez les Pandas. 

Miramar Rocha Leonardo
© photonews

Touché au ménisque, l’attaquant portugais a dû subir une opération après sa blessure au genou fin août 2021. De retour au mois d'octobre, il multipliera les apparitions avant de se blesser au visage dans les derniers instants du match de championnat contre le Charleroi le 19 décembre dernier en se fracturant l'os zygomatique du côté gauche du crâne lors d'un duel avec un joueur adverse. La durée de son indisponibilité fut d'environ 8 semaines. "J'ai beaucoup appris et je suis devenu plus mature après toutes les difficultés rencontrées durant ces trois ans. Je remercie évidemment tous les employés du club qui ont toujours été irréprochables. J'ai progressé dans beaucoups de domaines, et je ne pense qu'à une chose : rejouer ! Je n'ai jamais douté de mes qualités et je pense avoir les qualités pour la première division belge. Je m'entraîne tout seul depuis deux mois et j'attends un nouveau challenge afin de repartir sur de bonnes bases. J'aimerais bien quitter la Belgique par la grande porte en laissant une belle impression. Nous verrons ce que l'avenir nous réserve", conclut Leonardo Rocha

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus de news

Plus de news