Charleroi tient son rang et se qualifie tranquillement pour les huitièmes de finale

Florent Malice
Florent Malice depuis Charleroi
| 0 réaction
Charleroi tient son rang et se qualifie tranquillement pour les huitièmes de finale

Le Sporting Charleroi n'avait pas le droit à l'erreur face à La Louvière: les Zèbres étaient la dernière équipe de D1A à disputer sa qualification, les quinze autres ayant accédé aux huitièmes de finale. Pas de stress toutefois pour Felice Mazzù...

Comme prévu, le Mambourg est bien peu garni (4432 spectateurs) pour la réception de La Louvière ce jeudi soir et ce malgré un beau contingent visiteur (avec notamment la présence des écoles de jeunes du club en tribunes). L'ambiance est pourtant au beau fixe pour ce derby hennuyer qui constituait la dernière chance de voir la "magie de la Coupe" opérer, les quinze autres clubs de D1A s'étant qualifiés hier.

Mais l'équipe bis alignée par Felice Mazzù tient à rapidement mettre les points sur les i. Quatre minutes de jeu à peine et, déjà, Charleroi prend l'avantage via Cristian Benavente qui s'infiltre depuis l'entrée du rectangle entre trois louviérois et trompe Cordier, l'ancien anderlechtois, d'une frappe sèche. La Louvière est cueillie à froid.

Difficile de s'en remettre au vu d'une supériorité technique évidente - trois divisions d'écart se ressentent malgré la présence d'hommes d'expérience comme Mohamed Dahmane, plus au top de sa forme à 35 ans. Et pourtant, les Loups profiteront d'un peu de nonchalance pour frôler l'égalisation (17') sur une frappe de Felix, trouvé sur corner.

Pou le reste, il n'y en aura que pour Charleroi dont les accélérations, notamment de Fall (qui manque d'altruisme à la 21e en tentant sa chance dans un angle fermé par Cordier) et de Benavente, font mal à la défense visiteuse. Francis Nganga, titularisé pour la première fois comme Clément Tainmont, se fait plaisir sur son flanc, jusqu'à servir Chris Bedia (40') pour le 2-0. L'Ivoirien traînait jusque là sa peine sur la pelouse du Mambourg...

Seule ombre au tableau de la première mi-temps côté Zèbres, la sortie sur blessure à la 37' de Stergos Marinos, seul titulaire habituel aligné par Mazzù avec Javier Martos et remplacé par... Marco Ilaimaharitra, à charge pour Gaëtan Hendrickx d'occuper le back droit. Mata n'a, en effet, pas été remplacé numériquement...

Pas grand chose à se mettre sous la dent à la reprise avant un gros raté d'un Bedia décidément nonchalant (55'), puis l'énorme occasion de Benavente, nettement plus en jambes et qui confirme qu'il postule pour une place dans le onze titulaire: le Péruvien s'ouvre le chemin du but d'une belle aile de pigeon, réussit à éviter la sortie de Mickaël Cordier mais ne peut trouver le cadre (62'). Partie remise toutefois pour les Zèbres: Fall tue tout suspens juste après sur une énième accélération (65').

Le Sénégalais sera décidément le bourreau des Loups puisque c'est encore lui, à l'entame du dernier quart d'heure, qui déposera toute la défense côté droit et servira idéalement Cristian Benavente pour le doublé (76'). Circulez, il n'y aura plus grand chose à voir, si ce n'est un grand arrêt de Cordier devant Pollet monté au jeu (87'). Tibor Balog pourra se consoler avec les tifos et chants en son honneur, c'est bien Charleroi qui aura fait respecter son rang et se hisse en huitièmes. Objectif Coupe: première étape franchie avec succès.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos