Notre équipe de la semaine : Eupen et le Standard à la fête !

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Notre équipe de la semaine : Eupen et le Standard à la fête !

La phase classique est terminée, les verdicts sont rendus : le Standard a décroché son ticket pour le top 6 d'une manière presque aussi folle qu'Eupen a arraché le maintien. Voici notre équipe de la semaine !

Gardien de but 

Plusieurs gardiens ont fait un sacré boulot ce week-end, même Werner qui en a pris quatre au Kehrweg. Vermeer a également brillé à Saint-Trond, tout comme Kaminski avec Courtrai. Mais nous optons pour Matz Sels, qui a eu beaucoup de travail, son équipe étant... à neuf !

Défenseurs

Impossible de passer à côté de Collins Fai et de son premier but professionnel synonyme de PO1 pour le StandardKagelmacher  a quant à lui été très solide du côté de Courtrai face à un Charleroi sans solutions. 

Mickaël Tirpan a quant à lui réussi quelque chose de probablement unique : se sauver... trois fois d'affilée lors de la dernière journée de championnat. Il en convient lui-même : cette fois était la plus folle. Le latéral eupenois a réalisé une énorme prestation sur son flanc.

Milieu de terrain

Birger Verstraete a été très important pour La Gantoise face à Genk, tandis que Ruud Vormer a offert la victoire à Bruges en inscrivant son dixième but de la saison, brisant la malédiction du Soulier d'Or. 

Du côté du Kehrweg, Luis Garcia a à nouveau été phénoménal. Intelligent, calme malgré l'enjeu, il a doublé la mise pour les Pandas et confirmé qu'il était un des meilleurs joueurs du championnat.

Attaque

Mehdi Carcela était sur le banc et personne ne comprenait vraiment pourquoi ; sa montée au jeu a confirmé qu'il était un élément importantissime du noyau rouche. Nill De Pauw a quant à lui inscrit le but du week-end... dans ce qui était probablement le match le moins intéressant du week-end. 

Devant, on ne peut que souligner la folle montée au jeu de Yuta Toyokawaau-delà de toute polémique, l'histoire de ce Japonais débarquant de son pays pour inscrire un triplé (et un assist) pour maintenir son équipe est assez folle. Tout aussi folle est la renaissance de Lukasz Teodorczyk, qui a inscrit cinq buts depuis l'arrivée de Marc Coucke !

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos