L'AS Monaco visait d'abord deux autres clubs belges (dont un cador) avant de racheter le Cercle
Hermès Van Damme
| 0 réaction

L'AS Monaco visait d'abord Anderlecht et Roulers avant de racheter le Cerlce

L'AS Monaco visait d'abord deux autres clubs belges (dont un cador) avant de racheter le Cercle

Un document de Football Leaks a révélé plusieurs informations intéressantes sur le rachat du Cercle par l'AS Monaco. On apprend que le club français a repris le club brugeois pour contourner les règles du fair-play financier. Cependant, le Cercle n'était pas le premier choix des Monégasques.

Au départ, le Cercle devait servir de tremplin pour les jeunes Monégasques. En effet, après leur formation, ils devraient rejoindre le club brugeois pour découvrir le monde professionnel dans un championnat un ton en dessous de la Ligue 1. 

Mais suite à la révélation d'un document par les Football Leaks, on apprend que le club monégasque voulait surtout contourner les règles du Fair-play financier. "Si nous voulons jouer en Coupe d’Europe en 2014-2015, le capital maximum que nous pouvons injecter sur trois saisons est de 45 millions d’euros. Une collaboration avec un ou des clubs étrangers pourrait nous aider" explique Filips Dhondt, chef des opérations à Monaco. 

Anderlecht et Roulers

Mais le dirigeant de Monaco visait deux autres clubs avant de se pencher sur le Cercle. Il voulait collaborer avec Anderlecht ou Roulers. Mais "Les deux clubs, tant Anderlecht que Roulers ne sont pas à la recherche d’un nouveau propriétaire ni d’investissements financiers directs" a précisé Dhondt. 

Plus d'infos

Plus d'infos