Festival, qualification et Lukaku cinquantenaire: la soirée quasi-parfaite des Diables
Pierre Ghislain
Pierre Ghislain
| 0 réaction

Les Diables Rouges étrillent Saint-Marin et se qualifient pour l'Euro!

Festival, qualification et Lukaku cinquantenaire: la soirée quasi-parfaite des Diables
Photo: © photonews

C'est désormais officiel: à trois matchs de la fin de la campagne éliminatoire, les Diables Rouges sont qualifiés pour l'Euro 2020. Une qualification validée avec la manière, grâce à un joli carton contre Saint-Marin (9-0). Record du plus gros écart égalé, mais pas battu.

Roberto Martinez avait annoncé qu’il laisserait certains joueurs au repos durant l’un des deux matchs. Il a tenu parole. En laissant Axel Witsel et Thomas Meunier sur le banc notamment, au profit de Hans Vanaken et de Timothy Castagne. Incertain avant la rencontre, Romelu Lukaku était, en revanche, bien présent au coup d’envoi.

50 et 51 pour Big Rom'

Et s’il a dû se montrer patient, l’attaquant de l’Inter a bien trouvé le chemin des filets... pour la cinquantième fois de sa carrière en équipe nationale. Après une bonne demi-heure à chercher l’ouverture, Lukaku a mis les Diables sur la bonne voie. La fête était lancée et allait être belle dans un Stade Roi Baudouin qui ne demandait que ça pour s’enflammer.

Nacer Chadli a doublé la mise dans la foulée d’une jolie frappe à ras de sol et si c’est un autogoal de Broli qui a permis aux Diables de faire 3-0, Romelu Lukaku n’avait pas dit son dernier mot. Il a envoyé sa deuxième banderille de la soirée à cinq minutes du repos avant qu’une frappe déviée de Toby Alderweireld, puis Youri Tielemans, ne scellent le score de la première période.

Benteke, Castagne et Verschaeren s'invitent à la fête

Six buts en 18 minutes? Les Diables semblaient lancés pour effacer le record du score le plus large de leur histoire (un 10-1 asséné à Saint-Marin, un soir de février 2001), mais le chemin des filets s’est obstinément refermé en seconde période. Notamment grâce à un très bon Benedettini. Déjà solide à l’aller, le portier saint-marinais a de nouveau sorti quelques belles parades et, sans lui, le score aurait pu être plus sévère.

Et c’est finalement Christian Benteke qui a trouvé la faille en premier après le repos, grâce à une jolie frappe croisée. Un but qui fera sans doute un bien fou à l’ancien Standardman qui vit un début de saison compliqué en Premier League. Mais cette soirée fut aussi celle d’un tout jeune Diable Rouge ! Yari Verschaeren, monté au jeu à 20 minutes du terme, qui a inscrit le tout premier but de sa carrière internationale chez les A, sur penalty, en toute fin de rencontre.

On a même cru que ce fameux record serait battu puisque Timothy Casatagne a ajouté un but à la collection des Diables. Mais le dixième n'est pas tombé. Dommage, mais pas grave: les Diables ont assuré le spectacle ce soir et validé leur billet pour l'Euro. Objectif 30 sur 30? 

Plus d'infos

Plus d'infos