Les centaines de supporters présents aux abords de Sclessin : Marc Van Ranst réagit et tacle Willy Demeyer
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Les centaines de supporters présents aux abords de Sclessin : Marc Van Ranst réagit et tacle Willy Demeyer

Les centaines de supporters présents aux abords de Sclessin : Marc Van Ranst réagit et tacle Willy Demeyer
Photo: © photonews

Huis-clos oblige, les fans ne sont pas autorisés à assister aux matchs ni au fameux Clasico entre le Standard et Anderlecht. Mais cela n'a pas empêché les supporters du Standard de venir à Sclessin pour encourager leurs joueurs.

Deux heures avant le match, il y avait déjà des centaines de supporters liégeois autour du stade. Le bus des joueurs du Standard de Liège a reçu un accueil chaleureux. Avec des feux d'artifice, des drapeaux, des feux de bengale et des fumigènes.

© photonews

Lorsque les joueurs du Standard sont descendus du bus, ils ont été acclamés par la foule enthousiaste, qui s'était positionnée devant les portes du stade. Les joueurs et l'entraîneur Mbaye Leye ont apprécié le geste et ont applaudi leurs supporters.

© photonews

Néanmoins, cette scène a fait réagir. C'est le cas du virologue Marc Van Ranst même si celui-ci souligne qu'il n'y aura pas une explosion d'infections à Liège après ce rassemblement de fans. "Vous voyez aussi que les trois quarts des supporters respectent les règles de distanciation. Mais pour la perception, ce n'est pas bon. Les gens ne sont pas autorisés à voir leurs grands-parents, mais les étudiants et les supporters de football ont exactement le droit de voir beaucoup plus de monde. Ce n'est pas une bonne chose. Tout cela démontre que jouer au football dans un stade comble n'est vraiment pas une bonne idée pour le moment", a-t-il confié à nos confrères de Het Laatste Nieuws.

Ce rassemblement aurait pu être évité selon lui. "Vous vous demandez où est le bourgmestre (Willy Demeyer, ndlr), en tant que chef de la police. Lors d'un match au sommet, vous savez que de telles scènes sont possibles. Il faut s'y préparer. Surtout à un moment où il y a beaucoup de cas supplémentaires à Liège", a taclé Van Ranst.

Stijn Van Bever, le responsable communication de la Pro League a également réagi. "Le football est une passion, mais de telles scènes ne sont pas bonnes. La Pro League désapprouve cette situation. Nous n'avons pas le pouvoir d'agir en dehors des murs du stade. Mais les règles sanitaires s'appliquent à tous, de la plage d'Ostende à Liège, en passant par la place Saint-Pierre à Gand. Chapeau aux centaines de milliers de fans qui vivent leur passion dans le respect des règles".

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos