Laszlo Bölöni ne répond plus à sa fédération : "Je n'aime pas les gens qui ne décrochent pas leur téléphone"

La saga Bölöni continue en Roumanie : l'ancien coach du Standard "ne répond pas au téléphone"

Laszlo Bölöni ne répond plus à sa fédération : "Je n'aime pas les gens qui ne décrochent pas leur téléphone"
Photo: © photonews

La saga Bölöni bat son plein en Roumanie : l'ancien coach du Standard, de l'Antwerp et de Gand était le candidat n°1 de la fédération pour le poste de sélectionneur, mais les négociations sont au point mort.

Alors que Ladislau Bölöni semblait en bonne voie pour devenir le nouveau sélectionneur de la Roumanie, pour la deuxième fois de sa carrière, les négociations ont pris un autre tour suite à des exigences financières trop élevées de la part de l'ancien coach du Standard. Bölöni aurait également aimé pouvoir au moins en partie construire son staff avec d'anciens collaborateurs (Peter Catteeuw, son adjoint à l'Antwerp, était cité). 

Désormais, les discussions semblent à l'arrêt : d'après Andrei Vochin, conseiller du président de la FRF (fédération roumaine de football), la balle est dans le camp de Bölöni. "Il y a des offres et des contre-offres, la FRF attend désormais une réponse de Mr Bölöni. Il y a un délai et il faudra donner une réponse le plus tôt possible", déclare-t-il à TV Telekom Sport. Pour l'instant, l'entraîneur de 68 ans fait le mort. "Je n'ai jamais aimé les gens qui ne décrochent pas leur téléphone. Ca ne me semble pas normal, vous devez donner une réponse, même si c'est pour dire non ou demander plus de temps", regrette Vochin. 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos

Les plus populaires

WC Qualification (Europe)