Edito Noa Lang ne retient pas les leçons d'un passé pourtant récent

Noa Lang ne retient pas les leçons d'un passé pourtant récent

Ce mercredi en Coupe de Belgique, Noa Lang s'est fait remarquer. En bien sur le terrain, en mal via son attitude.

Noa Lang est un formidable joueur balle au pied certainement l'un des meilleurs de notre championnat. Il sait tout faire, que ce soit pied droit, pied gauche, il est collectif quand il le faut, sait marquer et faire la différence. Il ne fait ausun doute qu'il sera dans le top 3 du Soulier d'Or, et il en est même le principal favori. Mais...

Totu ce talent est régulièrement occulté par son attitude. Tout a commencé avec des chants lors de la fête du titre brugeois en fin de saison dernière. Dans la foulée, il a commencé a faire attention à ce qu'il n'y avait pas lors de sa première saison en Belgique: du public.

Les supporters adverses le chambrent. C'est logique, c'est le meilleur joueur du Club, il doit doit faire avec ce statut qui semble malheureusement un peu trop lourd pour ses épaules. Sur la pelouse d'Anderlecht, il est passé au travers à cause de ses réactions. Jauni, il avait du coup manqué le match contre le Standard.

Ce dimanche à Genk, il a une nouvelle fois réagi lors de son but, synonyme de 2-2. Enfin, en Coupe de Belgique, une fois son tir au but marqué, il n'a pu s'empêcher d'aller provoquer les supporters locaux, il a même été retenu par Clinton Mata.

Le football, ce sont des émotions, mais il y a des attitudes qu'un joueur ne peut avoir sur le terrain, que ce soit vis à vis des supporters ou des adversaires. Les supporters qui balancent des objets sur les joueurs n'ont rien à faire dans les stades, mais les joueurs qui provoquent les supporters adverses ont aussi leur part de responsabilité. En ce qui concerne Noa Lang, cette attitude lui coûtera cher dans sa carrière.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos