La jeunesse d'Anderlecht doit passer un palier : "Ca prend plus longtemps que prévu ..."

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
La jeunesse d'Anderlecht doit passer un palier : "Ca prend plus longtemps que prévu ..."
Photo: © photonews

Se déplacer au Beerschot dans les conditions actuelles ne sera pas facile pour cet Anderlecht. Les jeunes semblent dans le doute : sauront-ils trouver les ressources psychologiques pour redresser la barre ?

La défaite au FC Bruges, où un grand Van Crombrugge a empêché le score d'avoir des allures de raclée, laissera des traces. "Nous avons de très jeunes joueurs et un système à mettre en place et tout cela prend du temps. Mais oui, c'est vrai, cela en prend plus que prévu", reconnaît Simon Davies. "Cela dit,  nous n'allons pas nous arrêter : aucune philosophie ne doit être stoppée par de mauvais résultats. La pression est là, en interne". 

Le T1 d'Anderlecht est cependant conscient des difficultés à se déplacer au Kiel. "Nous avons un grand respect pour le Beerschot et nous savons que l'ambiance est incroyable là-bas. Les jeunes doivent pouvoir passer ce palier : ils jouent pour Anderlecht et s'ils veulent y rester, ils doivent vivre ce genre d'expériences. Sans ça, ils n'ont pas leur place ici", souligne Davies

De l'expérience 

Le RSCA peut-il encore longtemps prôner la patience ? "Les jeunes ne seront pas prêts du jour au lendemain. Il faut que l'expérience s'accumule. Mais cette expérience reviendra bientôt dans le onze avec notamment Vincent Kompany, avec l'arrivée de Kemar Roofe. Nacer Chadli en amène énormément aussi et le fait superbement". 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos