Arnaud Bodart pointe du doigt ce qu'il manque au Standard de Liège : "Je suis l'un des seuls à le faire"
Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction

Arnaud Bodart estime qu'il manque du leadership au Standard de Liège :

Arnaud Bodart pointe du doigt ce qu'il manque au Standard de Liège : "Je suis l'un des seuls à le faire"
Photo: © photonews

Après sa défaite lors du Clasico ce dimanche (1-3), le Standard de Liège doit se relancer au plus vite.

Après sa défaite contre Anderlecht ce dimanche, le Standard de Liège doit rapidement rebondir. "Nous sommes déçus, nous nous retrouvons dans une position que nous connaissons. Les déceptions permettent de remettre les choses en place. Apprendre de ses erreurs et voir le positif. Nous sommes capables de faire mieux et nous l'avons déjà prouvé. Il faut effectuer un travail sur nous-mêmes", a confié Arnaud Bodart en conférence de presse.

Les joueurs du matricule 16 ont discuté ensemble après la défaite lors du Clasico. "Nous avons discuté entre nous et nous nous sommes dits des choses. Il faut prendre la parole et faire en sorte que ce soit bien pris aussi. Un manque de leadership sur le terrain? J'essaie d'élever la voix, mais de là où je suis c'est compliqué. Je ne suis pas au plus près de l'action. Je suis l'un des seuls à donner de la voix, encourager et aider les autres à se positionner. Si deux voire trois autres coéquipiers pouvaient le faire également, cela porterait l'équipe. Comme nous avons pu le constater à Bruges, les joueurs du Club le font de façon constante. À mes yeux, c'est le point que nous devons améliorer. Cela vient de la confiance aussi. S'encourager et s'entraider", a précisé le dernier rempart liégeois avant de faire l'éloge de Joao Klauss. "Il est arrivé il y a peu et c'est le leader actuellement sur le terrain. Il montre la voie à suivre alors qu'il devait être encore dans sa période d'adaptation", a-t-il ajouté.

"Une alerte qui permet de secouer le cocotier"

Mbaye Leye a eu des paroles fortes après la défaite contre Anderlecht.  "Il est direct et sait où il veut aller. Une alerte qui permet de secouer le cocotier. On a fait un 12 sur 12 puis plus rien. C'est pour réveiller le groupe. Il faut retrouver cette grosse motivation et être capable d'enchaîner", a déclaré le joueur formé chez les Rouches.

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos