La valse des gardiens de Jupiler Pro League

Redaction
| 0 réaction
La valse des gardiens de Jupiler Pro League
Photo: © photonews

Le week-end dernier, un nouveau rempart a fait son apparition pour la première fois cette saison en championnat. Babacar Niasse a dû remplacer au pied levé un Van Crombrugge blessé. Cette saison, nombreux sont les n°2 qui ont été envoyés sur le front pour diverses raisons.

Après 18 journées de championnat, plus de 50% des écuries belges ont fait appel, au moins une fois, à la doublure de leur portier principal, et décrété comme tel en début de saison. A l'image de Babacar Niasse, qui avait remplacé Van Crombrugge à la 50e minute de jeu du duel face à Charleroi le week-end dernier (2-2), ils sont 9 autres remparts à avoir chaussé les gants pour dépanner au dernier moment.

Médiatisée à souhait, la saga 'Davy Roef' est l'un des exemples les plus frappants de cette tournante effectuée chez les gardiens de notre élite cette saison. Après des prestations en dents de scie, le jeune portier anderlechtois a été remplacé par Frank Boeckx, sur choix du coach Weiler, et relégué sur un banc qu'il n'a plus quitté depuis trois rencontres de rang en JPL.

Il n'est toutefois pas le seul à avoir fait les frais d'un choix d'entraîneur. En effet, Jean-François Gillet, au Standard, a connu le même sort que son compère anderlechtois. Après avoir enchaîné 12 sur les 13 premières journées, le Liégeois a fait les frais de la concurrence et s'est vu reléguer sur le banc au profit de Guillaume Hubert, titulaire indélogeable depuis le 6 novembre face à Mouscron.

Dans le même registre, on peut encore aborder le cas de Dutoit, remplacé par Pirard. Même si l'on sait que les Canaris l'ont peu à peu poussé sur le banc, son contrat venant à échéance. Delac a lui aussi pris la place de Da Silva dans les cages mouscronnoises, avant que Defourny ne prenne même la place de n°2 à Da Silva plus tard dans la saison. Enfin, Jacob Rinne est dans le même cas à La Gantoise lorsqu'il a vu Yannick Thoelen prendre sa place face au Standard le 27 octobre dernier et ne plus la lâcher.

D'autres n°1 ont été contraints et forcés de céder leur place pour des raisons personnelles ou des blessures physiques. Silvio Proto, touché aux ligaments du genou gauche, est bien placé pour en parler puisque, contraint au repos, il a déposé temporairement les gants en faveur du Gabonais Ovono.

Davino Verhulst, empreint à des soucis personnels, a lui aussi cédé sa place à Copa Boubacar du côté de Daknam. Même son de cloche pour Moris, blessé à Malines et remplacé par Coosemans. Le dernier en date n'est autre que Van Hout qui a dû palier la blessure de Van Langendonck, encourue la veille de la rencontre face au Standard de Liège le week-end dernier.

Quel intérêt pour la Croky Cup vous dites ? Revoir certains gardiens n°1 en début de saison et relégués sur le banc depuis.

Récapitulatif de la valse des portiers en Jupiler Pro League:

Anderlecht: Boeckx pour Roef

Eupen: Niasse pour Van Crombrugge

Ostende: Ovono pour Proto

Gand: Thoelen pour Rinne

Lokeren: Copa pour Verhulst

Malines: Coosemans pour Moris

Mouscron: Delac pour Da Silva

Standard: Hubert pour Gillet

STVV: Pirard pour Dutoit

Westerlo: Van Hout pour Van Langendonck

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Plus d'infos

Plus d'infos