Anderlecht sait ce qu'il doit débourser pour s'attacher les services de Yohan Boli : "Une somme dérisoire"

Alexandre Fiammetti
Alexandre Fiammetti
| 0 réaction
Anderlecht sait ce qu'il doit débourser pour s'attacher les services de Yohan Boli : "Une somme dérisoire"
Photo: © photonews

Le club bruxellois veut signer l'international ivoirien dès le mois de janvier. Un buteur qui a déjà trouvé le chemin des filets à neuf reprises avec Saint-Trond en championnat cette saison.

"L'ensemble du top belge est intéressé", a dit Roger Boli à propos de son fils Yohan dans des propos relayés par nos confrères de Het Laatste Nieuws. En effet, le Club de Bruges, Genk et Zulte Waregem suivent également de près le buteur trudonnaire, tout comme certains clubs du Moyen-Orient et d'Angleterre, mais c'est surtout Anderlecht qui montre beaucoup d'intérêt.

Les discussions préliminaires ont même déjà eu lieu - un ami proche de Kompany, Jacques Lichtenstein, accompagne l'attaquant ivoirien. À Neerpede, il y a bon espoir que Boli déménagera au Lotto Park en janvier. Là, il devrait rivaliser avec Kemar Roofe. Isaac Kiese Thelin peut lui partir, il ne rentre pas dans les plans.

Quoiqu'il en soit, Saint-Trond est dans l'obligation de vendre Yohan Boli si le club trudonnaire veut récupérer quelque chose. En effet, le buteur arrive en fin de contrat en juin prochain. "Le club veut 2 millions d'euros", explique Roger Boli. "C'est extrêmement bon marché, une somme dérisoire. Dans d'autres circonstances, mon fils vaudrait maintenant 6 millions."

 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos