Comment Matias Suarez se retrouve avec Lionel Messi et Angel Di Maria

Florent Malice
Florent Malice
| 0 réaction
Comment Matias Suarez se retrouve avec Lionel Messi et Angel Di Maria
Photo: © photonews

L'énorme surprise de la sélection argentine était la présence, pour la première fois, de Matias Suarez au sein de l'Albiceleste. Comment expliquer cette consécration à 30 ans ?

Qui aurait parié que Matias Suarez découvrirait la sélection argentine à 30 ans lorsque, miné par des blessures qui le privaient de rejoindre le top européen, le "Prince du Parc Astrid" retournait en Argentine en 2016, direction Belgrano ? Peu de monde. Pourtant, le nouveau sélectionneur Lionel Scaloni a décidé d'appeler le nouveau joueur de River Plate pour la première fois. 

Une totale renaissance 

Cette sélection aux côtés de grands noms, dont les revenants Lionel Messi et Angel Di Maria, et alors que d'autres vrais cadors pourtant disponibles ne sont pas appelés (Sergio Agüero, Gonzalo Higuain, Mauro Icardi) est une consécration pour un joueur dont le talent n'a jamais été remis en question, mais qui avait paru faire une croix sur ce rêve en ne décrochant pas le transfert espéré depuis Anderlecht

Mais depuis son retour en Argentine, les blessures ont cessé de le tourmenter. Résultat : une vraie renaissance avec "son" club, Belgrano, et notamment une saison 2017-2018 de haut vol. Anderlecht a brièvement été évoqué comme point de chute pour un retour qui n'aurait finalement pas eu beaucoup de sens tant on avait l'impression que Suarez avait fait le tour de la question en Belgique ; c'est finalement River Plate qui l'attend. 

Un transfert peut-être pas forcément vu comme il se devait de ce côté de l'Atlantique : rejoindre les Milionarios, c'est synonyme d'immense prestige en Amérique du Sud où le football continental est très suivi et a une vraie valeur aux yeux des sélectionneurs. Il suffit de constater à chaque sélection de grosses écuries américaines combien de joueurs "locaux" sont repris, parfois aux dépens de cadres européens. Lors du Mondial 2018, l'attaquant Cristian Pavon (Boca Juniors) et le médian Maximiliano Meza (Independiente) s'étaient ainsi invités dans la sélection finale. 

Un one-shot ? 

Voir Matias Suarez repris après ses excellents débuts sous le maillot de River Plate (déjà trois buts en 266 minutes) n'est donc pas forcément une si grosse surprise et prouve à quel point d'excellentes prestations en Europe dans un club moins médiatisé (Anderlecht à l'époque) ne valent pas forcément, aux yeux des sélectionneurs, de bonnes performances "à la maison". 

Bien sûr, cette présence en sélection risque de n'être qu'un "one shot" au sein d'une équipe d'Argentine qui semble en perpétuelle reconstruction depuis des années maintenant, comme en témoigne le retour un peu pathétique après une énième fausse retraite de Lionel Messi. Mais Suarez est désormais international argentin et on ne le lui enlèvera pas du CV... 

Corrigeer
Une erreur dans l'article ci-dessus? Annoncez le ici!

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos