Lukaku et De Bruyne ont fait la différence en Suisse
Jordan Horwood
Jordan Horwood
| 0 réaction

La Belgique s'impose en Suisse (1-2)

Lukaku et De Bruyne ont fait la différence en Suisse
Photo: © photonews

La Suisse a mené et gênait bien la défense belge, mais les qualités des joueurs de Wilmots ont fini par mettre nos Diables Rouges aux commandes.

La seule incertitude concernait le poste d'arrière droit avant de commencer le match, c'est Axel Witsel qui était testé à cette position. Les Suisses étaient plus présents en début de rencontre avec un Shaqiri bien actif.

Offensivement, il n'y avait qu'un Mertens remuant côté belge. Lukaku recevait son premier ballon exploitable à la 22e. Mais ça allait de mieux en mieux et il fallait un très bel arrêt de Sommer pour sortir une frappe de De Bruyne, bien servi par Hazard.

Mais une minute après cette grosse occasion belge à la demi-heure, la Suisse ouvrait le score. Shaqiri remettait dans le rectangle en une touche à l'arrière droit Lang, éliminant ainsi Vertonghen. Le ballon envoyé dans l'axe était un peu repoussé par Alderweireld mais Dzemaili arrivait pour placer hors de portée de Courtois (31e).

De quoi pointer du doigt notre fragilité défensive mais les Diables égalisaient très vite. Mertens envoyait un centre travaillé qui passait devant les défenseurs helvètes, dont un Senderos peu inspiré. Lukaku ne se faisait pas prier au second poteau pour le but du 1-1 (34e).

La Suisse obtenait une autre opportunité intéressante avec Shaqiri, parti seul au but, mais Courtois se détendait bien. Mertens se mettait encore en valeur mais le score ne bougera plus avant le repos.

Seconde période

Les Suisses furent bien moins dangereux. La Belgique ne s'est par contre pas créé plus d'occasions franches. Seuls les corners furent encore nombreux. Les deux sélectionneurs ont également fait tourner.

Dembélé était le premier belge à sortir, un peu touché à la cheville. C'est Laurent Ciman qui faisait sa montée, Witsel repassait donc dans la ligne médiane.

Origi et Jordan Lukaku faisaient également leur entrée. Ce dernier allait servir Kevin De Bruyne pour le but de la victoire. La frappe du médian de Manchester City ne laissait aucune chance à Sommer, un petit bijou à huit minutes du terme. Benteke montait alors au jeu.

Le score restera à 1-2 mais Origi a eu 2 belles opportunités de planter un troisième. D'abord malgré lui sur un tir dévié, puis il fallait une déviation miracle de Sommer sur une retournée. La semaine en Suisse se termine sur une belle note donc.

L'équipe locale a par contre terminé la rencontre à dix suite aux insultes proférées par l'attaquant Seferovic à l'arbitre. 

Recevez les articles de votre équipe préférée par mail

Plus d'infos

Plus d'infos

Euro 2016